Dakar, E2 : Branch fait gagner l’Afrique



Ross Branch a ouvert son compteur de succès sur le Rallye Dakar ce lundi, à Neom. La victoire du Botswanais est la première d’un pilote africain depuis Alfie Cox, en 2003. Sam Sunderland prend la tête du classement général.

Il était l’une des surprises du Dakar 2019, dont il avait terminé 13e et meilleur débutant ; un an plus tard, Ross Branch a confirmé en s’imposant dès la deuxième étape de l’édition 2020. Pilote de ligne dans la vie de tous les jours, le Botswanais a roulé comme un avion pour parcourir les 367 kilomètres de spéciale (401 au total) entre Al Wajh et Neom. Personne ne s’est montré plus rapide dans les sables d’Arabie Saoudite.

Il s’agit du premier succès d’un pilote africain en catégorie moto depuis près de 17 ans. La dernière remontait au 7 janvier 2003, avec le Sud-African Alfie Cox qui gagnait entre El Borma (Tunisie) et Ghadamès (Libye). Entre-temps. il y avait bien eu des victoires d’Alain Duclos, né à Bamako (Mali), mais il roulait en tant que représentant de la France.

Arrivé deuxième à 1 minute 24, le Britannique Sam Sunderland récupère les commandes du classement général devant le Chilien Pablo Quintanilla, troisième du jour. Belle opération de la famille Benavides, puisque les Argentins Kevin et Luciano complètent le top-5 ce lundi et sont tout deux dans le top-10 provisoire.

L’étape a été difficile pour les leaders de la veille, qui avaient la charge d’ouvrir la piste depuis Al Wajh. Le vainqueur de la première étape, l’Australien Toby Price, n’est arrivé que 15e à plus de 12 minutes. L’Autrichien Matthias Walkner (8e) et l’Américain Ricky Brabec (11e) ont fait un peu mieux mais lâchent quand même du terrain.

C’est également le cas d’Adrien van Beveren, arrivé 13e à presque 10 minutes. Il occupe la même position au classement général, devancé par son compatriote Xavier de Soultrait (12e), désormais meilleur Français à 10 minutes et 11 secondes.

La journée a été marquée par l’abandon de Daniel Nosiglia Jager, classé 11e en 2019 et qui espérait entrer dans le top-10 cette année. Le Bolivien a chuté au kilomètre 141 de la spéciale et s’est relevé avec un petit traumatisme crânien.

Dakar, Étape 2 – Classement :
1. Ross Branch (KTM) – 3 heures 39 minutes 10 secondes
2. Sam Sunderland (KTM) +00:01:24
3. Pablo Quintanilla (Husqvarna) +00:02:21
4. Kevin Benavides (Honda) +00:03:40
5. Luciano Benavides (KTM) +00:03:44
6. Joan Barreda (Honda) +00:04:57
7. José Ignacio Cornejo Florimo (Honda) +00:05:58
8. Matthias Walkner (KTM) +00:05:59
9. Xavier de Soultrait (Yamaha) +00:06:08
10. Andrew Short (Husqvarna) +00:07:00

Dakar, Classement après 2 étapes :
1. Sam Sunderland (KTM) – 7 heures 05 minutes 22 secondes
2. Pablo Quintanilla (Husqvarna) +00:01:18
3. Kevin Benavides (Honda) +00:01:32
4. Matthias Walkner (KTM) +00:02:00
5. Ricky Brabec (Honda) +00:04:11
6. Ross Branch (KTM) +00:04:19
7. Luciano Benavides (KTM) +00:06:01
8. Joan Barreda (Honda) +00:06:09
9. Toby Price (KTM) +00:07:34
10. Andrew Short (Husqvarna) +00:09:24

La troisième étape, qui partira et arrivera de Neom ce mardi 7 janvier, sera longue de 489 kilomètres dont 404 de spéciale.

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Crédit photo : Page Facebook Ross Branch

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de