Dall’Igna, Dovi : « Les histoires sont destinées à se terminer »



Dans le milieu professionnel, « les histoires sont destinées à se terminer », commente Gigi Dall’Igna au sujet du dossier Dovizioso-Ducati. Il espère que les deux nouveaux pilotes de l’équipe officielle, Jack Miller et Francesco Bagnaia, se battront pour le titre en 2021.

Séparé de Ducati depuis peu après huit années de collaboration, Andrea Dovizioso n’a pas tardé à lever le voile sur sa situation là-bas. L’Italien a profité des premiers jours de l’année 2021 pour livrer sa vérité, avec un homme au centre de ses propos : Luigi Dall’Igna, directeur de Ducati Corse.

D’après lui, « Gigi » est coupable de la détérioration de la relation Dovi-Ducati au cours des dernières années. Les mauvais rapports ont atteint un point de non-retour à l’été 2019, lors d’une réunion technique qui a mal tourné. « Gigi s’est senti… frappé, attaqué. Pour moi il m’a fermé les portes là-bas, mais il les a fermées en restant silencieux », juge Andrea Dovizioso. Il le dit également responsable de la plupart des orientations du projet MotoGP. « Ces décisions ne viennent que de Gigi. Les gens parlent de Ducati mais c’est faux, toutes les décisions prises depuis qu’il est là sont les siennes. Comme Lorenzo au lieu de Marquez en 2017. Début 2016 il y avait la possibilité de le prendre, mais Gigi avait déjà décidé qu’il voulait Lorenzo. »

« Pas le bon endroit pour en parler »

Le patron de Ducati Corse ne pouvait pas éviter les questions sur le sujet, et elles sont arrivées au cours d’un entretien donné à la chaîne de télévision italienne Sky Sports. Il se dit attristé par ces critiques mais se limite à quelques commentaires, sans répondre aux détails donnés par Andrea Dovizioso.

« C’était une très longue relation, la plus longue de l’histoire de Ducati, mais je ne pense pas que les médias soient le bon endroit pour en parler, répond-il. Nous avons tous les deux donner le maximum pour ramener les meilleurs résultats possibles. Entre professionnels, les histoires se terminent. Je suis désolé quand un pilote fait de telles critiques, j’ai beaucoup de collaborateurs à gérer pour prendre certaines décisions. Andrea était un collaborateur important, mais les histoires sont destinées à se terminer et c’était le cas. »

Andrea Dovizioso parti, Ducati aura un nouveau chef de file en 2021. Les résultats des dernières années font de Jack Miller le nouveau capitaine, et Gigi Dall’Igna le considère comme un potentiel candidat au titre. Mais il ne veut pas non plus écarter son coéquipier au Ducati Team, Francesco Bagnaia, pourtant seulement 16e du dernier championnat.

« Miller a fait fini 2020 en pleine progression, il a fait des courses fantastiques et s’il est toujours dans cette forme, il sera parmi les prétendants au titre. Mais Bagnaia a également fait de grandes choses dans plusieurs courses », souligne-t-il, en allusion aux manches de Jerez 2 (2e avant une panne), Misano (2e place) et Misano 2 (chute alors qu’il menait). « J’espère avoir deux bons piliers pour jouer le mondial. Pecco doit travailler sur la continuité, surtout sur certaines pistes où il doit tirer le meilleur parti des pneus. En un an, il a fait un incroyable pas en.avant, et s’il progresse à nouveau il sera dans la partie. »

Les deux hommes seront au guidon d’une Desmosedici GP21 aux évolutions restreintes. La crise sanitaire a en effet conduit les organisateurs du championnat à geler le développement des moteurs, qui sera donc le même que celui homologué début 2020, avant l’épidémie de Covid-19. Mais Ducati a quand même travaillé sur des nouveautés, celles permises par le règlement – notamment l’aérodynamique.

« Ce sera une saison particulière, elle vient après 2020, une année difficile. C’est une année avec de nombreuses limitations techniques, le moteur sera gelé et cela affecte également le châssis. Nous y avons mis beaucoup d’imagination et j’espère que pour la partie aérodynamique, il y aura d’autres développements. Nous avons concentré nos efforts là où il était possible de le faire. »

Une saison « particulière » qui verra trois nouveaux venus en MotoGP, tous pilotes Ducati : l’Espagnol Jorge Martin et les Italiens Enea Bastianini et Luca Marini. L’annulation de plusieurs des tests de pré-saison (novembre 2020 à Jerez, février 2021 à Sepang) risque de les pénaliser, car ils arriveront sur le premier Grand Prix avec seulement 6 journées de roulage.

« C’est une année étrange, il y a peu de tests et pour les rookies comme Bastianini et Marini ce sera un problème. Ils ont manqué beaucoup de tests, ce ne sera pas facile, ils arriveront sur la première course avec très peu de kilomètres. Pour eux, les premières courses seront comme des tests. »

Les premiers pas des pilotes Ducati sont prévus les 6 et 7 mars à Losail, au Qatar, lors du premier test officiel de l’année. Les rookies auront l’occasion de grimper sur la Desmosedici un jour avant, le 5 mars, durant le shakedown réservé aux pilotes d’essais et aux débutants.

La révélation de Dovi sur le non deal Marquez-Ducati

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
13 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Il y a peu de tests et pour les rookies ce sera un problème, a concédé Gigi Dall’Igna, directeur de Ducati Corse et donc nouveau patron de Jorge Martin, dont le contrat n’a pas […]

[…] difficile à appréhender. « Il y a peu de tests et pour les rookies ce sera un problème, concède Gigi Dall’Igna, directeur de Ducati Corse. Ce ne sera pas facile, ils arriveront sur la première course avec […]

1 mois il y a

chatting dating free

1 mois il y a

free bi-sexual dating sites

free dating games for kids

where can i find a dating website for free

free dating rpg games

100 percent totally free dating sites

free online rpg dating games for girls

1 mois il y a

sugar momma dating free

23 jours il y a

keto honey

spaghetti squash keto

keto bhb