Dani Pedrosa : « J’aide KTM à avancer plus rapidement »



Dani Pedrosa a repris le chemin de la piste en oeuvrant pour KTM en tant que pilote d’essai, après une absence prolongée au regard d’une opération subie en début d’année. Au micro de Catalunya Radio, l’ancien officiel Honda a parlé de sa nouvelle vie et s’est penché sur le cas Lorenzo. 

Il y a un an, Dani Pedrosa annonçait qu’il prenait sa retraite du MotoGP après avoir travaillé pendant 13 ans chez Honda. Il est désormais essayeur et il aime sa nouvelle vie : « Je suis tranquille, je n’ai plus à m’inquiéter du temps qui passe, je n’ai plus la contrainte d’aller faire du vélo pendant deux heures sous la pluie, d’aller m’entraîner. Tout ça n’existe plus. Je gère mon temps comme je le veux. Si je veux, je peux me coucher qu’à deux heures du matin. Avant tout était encadré, plus maintenant. La liberté. »

Malgré cette liberté, Dani Pedrosa s’implique pleinement dans sa nouveau rôle chez KTM: « En tant que pilote d’essai, j’ai un travail différent de celui des courses. Je dois rester au courant de ce qui se passe dans les équipes, être à l’écoute des pilotes et de leurs besoins par rapport à la moto. Donc, je sais ce sur quoi je dois travailler quand je suis sur la moto », explique l’ancien coéquipier de Marc Marquez.

KTM compte beaucoup sur le travail réalisé par le pilote Espagnol et sur les suggestions qu’il peut faire, après sa longue et prolifique expérience sur la Honda. « Il faut travailler dur et l’équipe fait un excellent travail, en particulier Pol. C’est la troisième année pour KTM en MotoGP et peu à peu ils acquièrent de l’expérience. Je les aide à avancer plus rapidement. J’ai pris du retard avec ma blessure en début de saison. Lorsque j’étais convalescent, je me suis rendu à l’usine de Mattighofen pour rencontrer les gens et voir comment ils fonctionnent. »

« Lorenzo trouvera une solution »

Une visite qui lui a permis de faire ses comparaisons. « J’ai beaucoup d’expérience avec les ingénieurs japonais, mais je dois maintenant m’adapter au travail des Autrichiens. Les Japonais doivent tout tester et ce n’est pas une seule personne qui décide, il y a souvent de nombreux ingénieurs qui prennent les décisions ensemble », raconte l’homme de Sabadell.

Interrogé sur celui qui a pris sa place, à savoir Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa pense que « Lorenzo trouvera une solution ». Même s’il n’est pas (plus) à l’intérieur de la RC213V pour en juger. « Marc est très fort. Je ne connais pas la Honda version 2019, je ne sais pas si la moto est meilleure ou pire par rapport à l’année précédente, mais il est clair que pour Marquez, cela fonctionne. »

Lorenzo travaille pour une moto « sans point faible »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] Dani Pedrosa : « J’aide KTM à avancer plus rapidement » […]

[…] Dani Pedrosa : « J’aide KTM à avancer plus rapidement » […]