« Dans ce sport tout peut arriver », rappelle Dovizioso



Le retour en Europe après la campagne outre-Atlantique s’avère compliqué pour Andrea Dovizioso, qui se voit aujourd’hui distancé au championnat par Marc Marquez. Pour autant, le fer de lance des Rouges ne baisse pas pavillon.

La note est salée pour le pilote Ducati après le Grand Prix de Catalogne. Au championnat, il est toujours second derrière Marc Marquez, mais possède 37 points de retard à l’approche d’Assen. Et tout comme pour les Pays-Bas, le Grand Prix d’Allemagne qui suivra n’est pas un circuit que les Desmosedici portent dans leurs coeurs. L’an passé, Marquez avait remporté les deux courses alors que Dovi terminait 4e et 7e.

Mais Andrea Dovizioso n’a pas la mémoire courte ; il sait qu’avec Marc Marquez tout est possible, le pire comme le meilleur. On le disait ainsi maître des lieux à Austin, après avoir gagné à six reprises, mais l’année 2019 a été celle de trop et il a chuté. Ce qui conforte l’Italien à penser que « rien n’est joué, tout peut encore arriver ».

« Tout peut se produire dans notre sportexplique-t-il. Dans le team, nous avons la volonté d’y arriver. Nous sommes très forts et nous travaillons avec détermination. » Il sait néanmoins que l’obstacle est de taille « Marc est compétitif dans toutes les conditions et sur tous les tracés. Il est donc compliqué de lui ravir des points, mais fondamentalement, rien n’est impossible. »

Concernant Assen et le Sachsenring, il parle de « deux tracés où habituellement nous ne sommes pas très à l’aise avec la Ducati. Nous avons fait cependant beaucoup de progrès cette saison et nous parvenons maintenant à être compétitifs sur des circuits où l’on ne nous attend pas.

C’est un championnat très disputé avec beaucoup de pilotes qui sont très rapides et qui peuvent faire basculer les choses. Je pense à des pilotes comme Rins, Quartararo, qui continuent à progresser. La donne peut changer de main très vite et la saison n’est pas encore terminée. Tout peut encore arriver », a commenté le coéquipier de Danilo Petrucci.

Il reste 12 courses à Andrea Dovizioso pour aller à la conquête du Saint Graal 2019. Il ne compte pour l’heure qu’une seule victoire (Grand Prix du Qatar), bien rangée au fond de sa besace qui n’attend qu’à être remplie…

Andrea Dovizioso : « Mettre la pression sur Marquez »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] Andrea Dovizioso veut « rester calme et concentré, prendre les courses une par une, parce que le championnat est encore long ». Dans la droite ligne de ce qu’il a déclaré quelques jours plus tôt, arguant que « tout peut arriver » et que la course au titre reste ouverte (lire ici). […]