De Puniet prêt pour le lancement de la MotoE



Le début de la Coupe du monde MotoE approche. Les prochains essais auront lieu dans moins d’un mois, sur le circuit Ricardo Tormo de Valencia.

Toutes les motos électriques, qui ont brûlé lors d’un incendie en mars, seront reconstruites d’ici la fin du mois. Le constructeur Energica, fournisseur des prototypes (nommés Ego Corsa), met le paquet pour respecter les délais du nouveau calendrier : l’ouverture du championnat lors du Grand Prix d’Allemagne, le 7 juillet.

Une épreuve MotoE aurait dû être disputée le week-end dernier, au Mans. Et parmi les pilotes à domicile, Randy de Puniet espérait briller devant son public. « Je suis bien évidemment un peu déçu car j’aurais aimé courir devant mon public », a-t-il reconnu sur motogp.com « J’ai essayé la moto, ici-même il y a un an. C’était malgré tout différent car j’étais alors seul en piste. »

Lors des premiers essais de Jerez, fin novembre, Randy de Puniet s’était montré à l’aise et avait réalisé le 8e meilleur temps. « Les sensations et le rythme sont bons. Nous sommes confiants », disait-il alors, convaincu de pouvoir « faire de belles choses ». Le prochain rendez-vous, un nouveau test, est prévu du 17 au 19 juin à Valencia.

« Nous aurons un test après le Grand Prix de Catalogne, tout devrait être prêt d’ici-là pour livrer de beaux combats », poursuit le pilote du LCR E-Team. « Ça s’annonce sympa, tous les profils sont représentés. Certains viennent du Moto2, certains du MotoGP, expliquait-il. Ça sera intéressant de voir ce qu’on peut faire face à eux, mais d’une façon ou d’une autre, les écarts devraient être très serrés. »

La MotoE peut être inspirée par les progrès de la FormuleE

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de