Débat autour de la chute de Petrucci en Virginie



Critique envers la manière avec laquelle il a été pris en charge après une chute en MotoAmerica, Danilo Petrucci a reçu une réponse des organisateurs du championnat, qui reviennent sur certains des points évoqués par l’Italien tout en admettant des fautes.

Troisième d’une course du championnat américain de Superbike (« MotoAmerica ») disputée au Virginia International Raceway, dimanche dernier, Danilo Petrucci a été le malheureux protagoniste de l’un des incidents du jour. Alors qu’il venait de franchir le drapeau à damiers, le pilote Ducati a dû faire un écart pour éviter un concurrent, et s’est retrouvé à terre à très haute vitesse.

La violence du choc a dû être lourde, au regard des photos postées par le principal intéressé à la suite de l’accident. Et le vainqueur du Grand Prix de France 2020 en a profité pour critiquer la manière avec laquelle il avait été pris en charge après sa chute. Textuellement, ça donne ça :

« Juste pour vous informer : j’ai chuté à 280 km/h après la ligne d’arrivée, dans un virage qui se passe en sixième, pour éviter de toucher un autre pilote. J’ai heurté trois pancartes de sponsors avec mon corps, souffre de multiples brûlure, plusieurs hématomes et une coupure profonde à la cheville avec cinq points de suture. J’ai roulé sur plus de 100 mètres, peut-être l’un des pires accidents de ma carrière. Et je suis resté au sol durant plus de deux minutes sans assistance, entendant les motos passer à côté de moi, avant que je ne me relève moi-même et me rende seul au centre médical. »

Ces mots n’ont pas laissé insensibles les organisateurs du championnat. Qui, dans la foulée, ont publié un communiquant revenant sur les déclarations de Danilo Petrucci. On y trouve quelques contestations, notamment sur le temps passé par le pilote italien en bord de piste, donné comme moins élevé ; l’assurance que son état ne semblait pas grave, car il s’est rapidement levé, et que la Direction de course a immédiatement réagi ; mais aussi une reconnaissance du fait qu’il aurait dû être pris en charge plus tôt. À lire en intégralité ci-dessous :

« Dimanche après-midi, au Virginia International Raceway, il y a eu un accident à la fin de la course Superbike, où Danilo Petrucci a chuté après avoir terminé troisième. Malheureusement, la chute s’est passée hors du champ des caméras. La Direction de course a été témoin de la fin de la chute et a immédiatement agi. Comme approprié, un drapeau jaune a été déployé. Durant ce laps de temps, le huitième, Ashton Yates, a franchi l’arrivée, 27 secondes derrière Petrucci. Environ 17 secondes plus tard, la Direction de course a pu voir que Petrucci était sur ses pieds et ne semblait pas sérieusement blessé. Bien que la chute de Petrucci se soit produite dans une section rapide du circuit, c’est aussi l’endroit avec le plus de dégagements de tous les circuits où les épreuves MotoAmerica se déroulent. »

« En glissant, Petrucci a également heurté un seul panneau léger de sponsor, qui a par conséquent cédé comme il est prévu que cela arrive. Petrucci était debout, a continué à marcher et s’est tenu au bord de la piste jusqu’à ce qu’il juge qu’il était sûr de la traverser. Il a ensuite été rejoint par le staff MotoAmerica et escorté dans un véhicule au centre médical au bord du circuit, qui était à environ 200 mètres du lieu de l’incident. À ce moment-là, environ trois minutes s’étaient écoulées et Petrucci a été soigné pour ses blessures. »

« ‘L’attention portée aux détails est primordiale en matière de sécurité et la sécurité des pilotes est notre priorité numéro un’, a déclaré le président de MotoAmerica, Wayne Rainey. ‘Au cours des huit années de course de MotoAmerica, nous n’avons jamais négligé un pilote blessé. Je n’ai que du respect pour Danilo et sa sécurité et celle de tous nos coureurs sont de la plus haute importance. Nous ne minimiserons jamais la blessure d’un coureur, ni son point de vue sur un incident. Nous devions arriver à Danilo plus rapidement, nous étudierons l’incident et apporterons des modifications si nécessaire. La situation a été rendue encore plus difficile dans la mesure où, bien que l’accident ait eu lieu après le drapeau à damiers, la piste était encore chaude avec des coureurs toujours rapides, et donc la mobilisation des travailleurs était plus difficile. De plus, la Direction de course accorde beaucoup d’importance à ce qu’elle voit. Petrucci se tenait debout et marchait par ses propres moyens, ce qui atténue rapidement la sévérité de la réponse. Nous espérons que les blessures de Danilo sont en train de guérir et qu’il se sent mieux. Et nous avons hâte de le voir à Road America.’ »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Drouet Christophe
1 mois il y a

Danilo est italien si cela avait été un américain il serait aller plus vite c est garantie .bon courage à toi et bon rétablissement Forza Danilo