Décision sur le futur de Dovizioso après l’Autriche



Le futur d’Andrea Dovizioso chez Ducati ne devrait plus tarder à être connu. Davide Tardozzi a confirmé que la question serait tranchée après les Grands Prix d’Autriche et de Styrie.

Ducati l’avait annoncé au début de l’été : les derniers choix concernant les effectifs en piste pour 2021 seront faits après que quelques courses soient passées en 2020. La firme de Borgo Panigale s’est empressée de signer Jack Miller dans l’équipe officielle, mais a ensuite temporisé lorsque les négociations avec Andrea Dovizioso se sont retrouvées « dans l’impasse ».

L’Italien, triple vice-champion du monde MotoGP, n’est pas d’accord avec son employeur sur les conditions économiques de son renouvellement. L’impact économique de la crise liée au coronavirus a conduit Ducati à procéder à des baisses importantes dans les salaires. Les dirigeants de la marque craignaient que l’argent ne soit « un problème », c’est visiblement le cas.

Sont aussi évoquées certaines attentes d’Andrea Dovizioso concernant le package qui lui est livré. « La clé est de faire une moto qui exploite les meilleures qualités du pilote, et cela requiert un équilibre, une synthèse, de toutes les parties. Sinon c’est impossible de lutter contre Marc. Dovi veut un programme intéressant et avec des conditions concrètes pour pouvoir travailler. Si ce n’est pas comme ça, il n’acceptera pas l’offre et attendra qu’une autre arrive », disait son manager début juillet. Les premières courses de 2020, où il s’est senti perdu dans ses sensations avec la moto, n’ont pas arrangé les choses.

Les deux rendez-vous de Spielberg, les 16 et 23 août, sont cruciaux pour Andrea Dovizioso, qui doit retrouver les avant-postes après sa 11e place à Brno. Ce sont ses deux dernières chances de briller avant que son destin pour 2021 ne soit scellé. « Nous prendrons une décisions sur le futur de Dovizioso après les deux courses en Autriche », a confirmé Davide Tardozzi, patron du Ducati Team, au micro de la DAZN, ce vendredi.

Ducati a couru derrière la prolongation d’Andrea Dovizioso durant plusieurs semaines, mais contemple désormais l’avenir avec plus de sérénité en cas de non-accord. Même si l’Italien quitte les rangs des Rouges, d’autres pilotes montent en puissance sur la Desmosedici. Le favori est Francesco Bagnaia, que l’on a vu performant à Jerez 1 (qualifié 7e, arrivé 4e) et excellent à Jerez 2 (qualifié 3e, classé 2e avant de devoir abandonner sur panne mécanique). Johann Zarco, monté sur le podium à Brno, est aussi dans le jeu.

2021, Zarco : « À moi de confirmer pour éventuellement remplacer Dovi »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de