« Des améliorations significatives » derrière l’accord Avintia-Ducati



Le nouvel accord entre Ducati et Reale Avintia Racing, qui renforce leur partenariat, prépare le terrain pour l’arrivée de Johann Zarco en 2020.

La nouvelle est tombée en début de semaine via un communiqué diffusé par l’équipe Reale Avintia Racing : « À partir de maintenant, la structure sera un team satellite du constructeur italien [Ducati], et aura des améliorations significatives qui vont permettre de faire un pas en avant, avec l’objectif d’être un team de référence dans le paddock. »

L’annonce, inédite, accompagnait celle, plus attendue, du renouvellement du contrat liant le team Avintia à Ducati. Après avoir débuté avec Kawasaki lors de son arrivée en MotoGP, Reale Avintia Racing – qui se nommait alors Avintia Blusens – travaille avec Ducati depuis 2014.

Mais jusqu’à présent, la structure espagnole était plus ou moins considérée comme la « troisième » et la moins importante, derrière l’équipe officielle Ducati et celle satellite de Pramac, alliée au constructeur italien depuis 2005. L’assistance délivrée était moindre, et les motos fournies à Avintia ont toujours eu au moins un an de retard – à titre d’exemple, Hector Barbera roulait en 2017 sur une GP16 et Loris Baz sur une GP15.

Cette situation ne devrait pas changer en 2020, car malgré les demandes insistantes de bénéficier d’au moins une GP20, Reale Avintia Racing ne recevra que des GP19. En revanche, le fait de devenir un team satellite pourrait changer certaines choses dans le soutien reçu par l’usine, permettant de faire ce « pas en avant ». Et nul hasard si ça arrive maintenant.

Ce renforcement de leur alliance prépare en fait le terrain à l’arrivée de Johann Zarco, qui « aura un support de l’équipe officielle », nous indique une source de chez Ducati. L’annonce est d’ailleurs intervenue peu de temps après la rencontre entre le pilote français et les cadres de la marque italienne, qui tentaient alors de le convaincre de signer avec eux en 2020. Une annonce officielle est attendue dans les prochains jours.

C’est aussi une manière de donner une réponse aux critiques de Johann Zarco, initialement prudent devant l’offre de Ducati car il veut « une bonne équipe et une bonne moto, et pour moi Avintia n’est pas un top team. Alors si je dois plus me perdre là-bas je [préfère] aller en Moto2. (…) Je ne critique personne, mais je ne veux pas refaire la même erreur qu’il y a un an en signant chez KTM. Si c’est pour déprimer de nouveau en tant que pilote… Il vaut mieux reprendre du plaisir et gagner moins d’argent ».

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] la place proposée chez Reale Avintia Racing. Dans la foulée, l’équipe espagnole a renforcé son partenariat avec Ducati en devenant un ‘vrai’ team satellite, ce qui apportera « des […]

[…] d’accepter la place proposée chez Reale Avintia Racing. Dans la foulée, l’équipe espagnole a renforcé son partenariat avec Ducati en devenant un ‘vrai’ team satellite, ce qui apportera « des améliorations […]

[…] la foulée, le partenariat entre Ducati et Reale Avintia Racing se voyait renouvelé et même renforcé, faisant de l’équipe « un team satellite du constructeur italien, avec des améliorations […]

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store