« Désespoir » : le GP de République-Tchèque est menacé



Des problèmes de financement de la part du gouvernement de Moravie-du-Sud pourraient entraîner l’annulation du Grand Prix de République-Tchèque 2020 (Brno).

D’après des médias locaux, le gouvernement régional de Moravie-du-Sud va dépenser moins de subventions que prévues pour aider à l’organisation du Grand Prix de République-Tchèque 2020. La somme initiale devait être de 2,5 millions d’euros, elle serait finalement revue à la baisse à 1,5 million d’euros, donc une perte de 1 million.

Quelles conséquences pour la course prévue à Brno ? L’une des membres de l’organisation, Ivana Ulmanová, a confié à Sport.cz ses inquiétudes. « Je pensais qu’il y aurait une sorte d’aide, donc je dois dire que c’est un grand désespoir. Et ceux qui en ont décidé ainsi ne touchent pas seulement aux finances de la République-Tchèque, mais aussi de la Moravie-du-Sud et du sport moto », explique-t-elle, notamment en référence aux retombées du GP.

« La Dorna a dit que malheureusement, la République-Tchèque est l’un de ses pires partenaires, et que pour le moment elle ne considère même pas l’extension du contrat, parce que le paiement n’est pas celui qu’elle imaginait. »

La nouvelle arrive au pire moment pour la République-Tchèque, car plusieurs pays sont sur la ligne de départ pour l’organisation d’un GP (lire ici). Si la course de Brno est annulée, la Dorna n’aura pas de mal à trouver des candidats pour un remplacement. Et devinez quoi ? La Finlande veut son GP pour 2020, et les dates coïncident car elle le veut pour le mois d’août – justement la période du GP de République-Tchèque.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
spec

Une chance de ne plus se taper cette crampe d’Abraham…

[…] de financement mettent en péril l’organisation du Grand Prix de République-Tchèque (lire ici). Le circuit de Brno, qui accueille des courses depuis plusieurs décennies (entrée au championnat […]