« Difficile d’arrêter un rêve en chemin » : L’hommage de Bayle à Zarco et Quartararo



Jean-Michel Bayle, légende vivante de la moto française, était en 2019 aux côtés de Johann Zarco, qui avait fait appel à lui quand il était en difficulté chez KTM. Un peu moins de deux ans plus tard, et après avoir un temps perdu tout guidon en MotoGP, le Cannois a rebondi et trône au sommet du classement du championnat après le Grand Prix de Doha. Une performance que JMB a salué dans un texte publié sur Facebook, où il rend aussi hommage à la victoire de Fabio Quartararo. Nous le reproduisons ci-dessous.

Jean-Michel Bayle :

Johann Zarco en tête du championnat du monde MotoGP.
Impensable il y a deux ans et demi, alors qu’il n’y arrivait pas avec une moto et un team qui ne lui convenaient pas, il m’avait demandé de venir l’aider.

Personne ne pouvait à ce moment-là lui conseiller d’arrêter son contrat, même pas moi au parcours atypique et osé. Alors je lui avait dit de suivre son coeur, suivre ce qu’il avait vraiment au fond de lui en espérant qu’il prenne un décision raisonnable et un peu plus conforme.

Il a écouté mon avis et celui de ses proches et a pris la décision tout seul d’arrêter son contrat sans aucune garantie de continuer en MotoGP.
J’étais déçu à ce moment-là et en même temps je comprenais son choix car si j’avais écouté la raison je ne serai jamais allé aux États-Unis après deux titres de champion du monde et encore moins faire le championnat du monde de vitesse après mes succès américains.
Mais la folie m’a apporté tout ce que j’ai fait.

Alors j’ai regardé Johann sans guidon à la fin de la saison 2019 et je me suis demandé comment il allait s’en tirer ? Puis il a remplacé un pilote blessé pour les dernières courses avec quelques belles performances et a trouvé un guidon avec un team qui lui a donné une chance et puis pour 2021 il signe avec un team de premier plan.
Aujourd’hui il est en tête du championnat du monde MotoGP.

Alors quoi penser !!!
– Il faut suivre et croire en ses rêves.
– Il est difficile d’arrêter un rêve qui est en chemin.

Dans toute ma carrière j’ai appris un chose.
Il y a ceux qui font les choses et ceux qui regardent faire les choses, cela n’a rien de comparable.

Hier on a vu aussi la victoire d’un autre pilote français, je l’avais interviewé au GP de France quand il était encore tout jeune (15 ans je crois). J’avais vu au fond de ses yeux un truc spécial, quelque chose que tu ressens, après son parcours très chaotique dans les différentes catégories un doute sur ce que j’avais ressenti s’est installé en moi.
Mais même s’il est encore jeune, il a prouvé hier qu’il pouvait se battre pour gagner, alors que l’an passé il gagnait seulement quand c était facile.

Bravo à vous deux.
On veut de la folie mais juste une chose, restez respectueux sur le circuit et en-dehors, c’est important pour l’image de la moto en France.

Go go go.

[Photos] Quartararo-Zarco, un doublé pour l’histoire

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] « Difficile d’arrêter un rêve en chemin » : L’hommage de Bayle à Zarco et Quartarar… […]

[…] « Difficile d’arrêter un rêve en chemin » : L’hommage de Bayle à Zarco et Quartarar… […]