« Discussions très avancées » pour le remplacement de Viñales par Morbidelli



Franco Morbidelli devrait rejoindre l’équipe Monster Energy Yamaha en 2022, en remplacement de Maverick Viñales qui a décidé de mettre les voiles plus tôt que prévu.

Le divorce entre Maverick Viñales et Yamaha, confirmé le lundi 28 juin, au lendemain du Grand Prix des Pays-Bas, a bouleversé le mercato de la saison 2022 de MotoGP. La trêve estivale s’annonçait intense en termes de négociations, et celles-ci vont se poursuivre au mois d’août. Des annonces ne devraient pas non plus tarder à sortir.

L’identité de celui qui va récupérer le guidon lâché par Maverick Viñales ne pose en réalité pas beaucoup de questions. Pilote du Petronas Yamaha Sepang Racing Team depuis 2019, Franco Morbidelli devrait bénéficier d’une promotion et rejoindre l’équipe Monster Energy Yamaha. Il y retrouverait Fabio Quartararo, dont il a été le coéquipir en 2019 et 2020. « Nous en parlons beaucoup avec Yamaha et nous sommes assez avancés dans les discussions », a récemment confirmé Alessio ‘Uccio’ Salucci, de la VR46 Riders Academy.

Certes, Franco Morbidelli n’est que treizième du championnat, et risque de perdre d’autres places puisqu’il est forfait pour les trois prochains Grands Prix. Mais la campagne 2021 n’est pas la sienne : il dispose du matériel le plus vieux de la grille (il est le seul pilote Yamaha à ne pas avoir le modèle 2021), et a souffert de complications physiques avec son genou.

Le champion du monde Moto2 2018 a gagné son ticket dans l’équipe Monster Energy Yamaha en 2020, argue Uccio à GPone. Cette année-là, Franco Morbidelli a terminé vice-champion du monde MotoGP, avec trois victoires et cinq podiums en poche. « Je pense que c’est un passage naturel pour Franco. Il a eu quelques problèmes techniques et physiques cette année, mais il a prouvé la saison dernière qu’il était l’un des quatre ou cinq meilleurs pilotes en MotoGP. D’après moi, c’est normal que Yamaha le mette dans l’équipe d’usine maintenant que Maverick a décidé de changer. Je suis vraiment heureux pour lui. »

« Si cela arrive, nous aurons deux pilotes de la VR46 Riders Academy dans des équipes officielles, poursuit-il, en référence à Francesco Bagnaia au Ducati Team, et c’est un objectif fou. Cinq ans plus tôt, c’étaient des enfants, et maintenant ils signent des contrats de ce calibre. Cela signifie qu’ils le méritent. »

En ajoutant Luca Marini, pilote de l’équipe Sky VR46 Avintia, les poulains de Valentino Rossi sont au nombre de trois en MotoGP. Le chiffre pourrait monter à quatre l’an prochain, en cas de passage de Marco Bezzecchi en catégorie reine.

L’anguleuse situation de Franco Morbidelli

✪ Fin de l’offre de lancement Premium le 1er août ! Vous aimez le travail de GP-Inside ? Soutenez-le pour seulement 19,99 €/an, gagnez nos cadeaux, accédez à tout notre contenu, aidez-nous à survivre et à être 100 % sans pub ! Devenir Premium

Une demande d’info ? info@gp-inside.com

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments