Dix choses à savoir sur le GP du Portugal



Le Grand Prix moto du Portugal 2021 a lieu ce week-end au circuit de Portimao Saviez-vous que c’est la première fois que KTM arrive avec la pression du vainqueur sur les épaules en MotoGP ? Que l’événement doit sa présence au calendrier à la crise sanitaire ? Découvrez ces anecdotes, et huit autres supplémentaires.

– Péninsule ibérique. Le premier Grand Prix du Portugal de l’histoire a eu lieu… en Espagne ! Cela s’est passé en 1987 au circuit de Jarama, situé à San Sebastián de los Reyes, au nord de Madrid. Jarama accueillait initialement le Grand Prix d’Espagne, mais il fut déplacé à Jerez cette année-là, ce qui imposa une autre dénomination pour l’épreuve disputée près de Madrid. Le premier « véritable » Grand Prix du Portugal s’est déroulé en 2000 à Estoril, circuit qui accueillit les pilotes jusqu’en 2012.

– Encore frais. Terminé en 2008, le circuit de Portimao a été homologué par la Fédération internationale de motocyclisme le 11 octobre de cette année-là. Trois semaines plus tard, le week-end du 2 novembre, il recevait la finale du championnat du monde Superbike. Il s’agit, avec le Motorland Aragon (Espagne), du circuit européen le plus récent du calendrier MotoGP – le KymiRing (Finlande) n’a pas encore été homologué.

– Un circuit « réserve » bien utile. La première course MotoGP de Portimao a eu lieu en novembre 2020, en clôture d’une saison reconfigurée par l’épidémie de Covid-19. Portimao ne figurait pas au calendrier, seulement en « réserve », mais le circuit a été utilisé pour combler les vides laissés par les nombreuses annulations dues à la crise sanitaire. Le scénario s’est répété cette année : le Grand Prix du Portugal n’était à l’origine pas prévu et n’a été annoncé que le 22 janvier, quand les épreuves d’Argentine et des Amériques ont été reportées.

– Des « montagnes russes ». Long de 4,6 km, avec neuf virages à droite, six à gauche et une ligne droite de près d’un kilomètre, le tracé de Portimao est surtout connu pour ses dénivelés importants, qui lui donnent le surnom de « toboggan » ou « montagnes russes ». Il s’agit de fait de l’une des pistes les plus physiques du calendrier. Même si, comme le dit Stefan Bradl, « avec une machine de MotoGP, il n’y a pas de piste qui ne soit pas extrêmement exigeante ».

– La totale. Miguel Oliveira (MotoGP), Remy Gardner (Moto2) et Raul Fernandez (Moto3) ont tous trois signé un triplé pole + victoire + meilleur tour en course au Grand Prix du Portugal 2020. Qu’un seul pilote enlève la pole, gagne et soit le plus rapide sur un tour de course dans les trois catégories et sur un même week-end, ça n’était plus arrivé depuis le Grand Prix du Japon 2004 (Makoto Tamada en MotoGP, Dani Pedrosa en 250cc, Andrea Dovizioso en 125cc).

– Le patron, c’est Miguel. « Au Portugal, après Christiano Ronaldo, il y a moi ! », a l’habitude de plaisanter Miguel Oliveira. Il est le plus grand pilote moto portugais de l’histoire, le seul à avoir décroché des podiums et remporté des Grands Prix – dont celui du Portugal en novembre dernier. Il ne lui manque plus qu’à devenir le premier champion du monde portugais, et la boucle sera bouclée.

– KTM, un certain type de première. Avec le succès de Miguel Oliveira en 2020, c’est la première fois que KTM arrive sur une course MotoGP en tant que vainqueur de l’édition précédente. Cela se produira aussi le 15 août quand le championnat se rendra au Red Bull Ring de Spielberg (Autriche), où Miguel Oliveira a également gagné en 2020. Ce ne sera en revanche pas le cas pour son coéquipier Brad Binder, vainqueur en août dernier à Brno (République-Tchèque), circuit absent du calendrier cette année.

– 2 millièmes pour un titre ? Le 15 octobre 2006, Valentino Rossi s’est fait battre sur la ligne du Grand Prix du Portugal par Toni Elias, pour 2 petits millièmes. Deux semaines plus tard, le pilote Yamaha a perdu le titre de champion du monde MotoGP pour 5 points face à Nicky Hayden. Ces 5 points auraient été marqués s’il avait été plus rapide de 2 millièmes à Estoril. Certes, le championat s’est surtout perdu dans d’autres mésaventures – accroché à Jerez, casse à Laguna Seca (…). Il n’empêche, parfois, à quoi ça tient un titre…

– Le premier Lorenzo’s Land. Le Portugal est un pays important dans la carrière de Jorge Lorenzo. C’est là, à Estoril, qu’il a, en 2008, remporté sa toute première course en MotoGP, à l’issue d’un week-end parfait (pole, victoire, meilleur tour en course et record absolu). Il a ensuite confirmé en gagnant en 2009 et 2010, puis en terminant second en 2011 et 2012.

– Une Marseillaise. Un seul pilote français a réussi à s’imposer au Portugal : Arnaud Vincent, vainqueur en 2002 dans la catégorie 125cc.

Championnat après le GP de Doha : 1. Zarco 40 pts, Quartararo 36 (-4), 3. Viñales 36 (-4), 4. Bagnaia 26 (-14), 5. Rins 23 (-17)… Classement complet ici

Portugal : Programme/horaires du GP (ordre inversé !)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
25 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Dix choses à savoir sur le GP du Portugal […]

[…] Dix choses à savoir sur le GP du Portugal […]

free black dating sites for singles

3 mois il y a

free latest dating site

house md chase speed dating season 6 ep 15 watch free

which dating sites are completely free

free dating service miami

2 mois il y a

dating my daughter 0.10 free download

free dating sites wiki

fish dating website free

free online dating in pakistan

is a dating site for one night stands that is free

2 mois il y a

keto mayonnaise

2 mois il y a

easy keto dinner

keto french fries

1 mois il y a

gay asian dating los angeles https://gaychatrooms.org/

1 mois il y a

gay dating sites for under 18 https://gaydatingzz.com/

1 mois il y a

number 1 gay dating site https://gaychatus.com/

21 jours il y a

gay teen dating website https://freegaychatnew.com/

13 jours il y a

gay dating springfield mo https://gaydatingcanada.com/

13 jours il y a

online dating for gay guys https://gayedating.com/

13 jours il y a

south africa gay online dating https://datinggayservices.com/

11 jours il y a

gay dating california https://dating-gaym.com/

11 jours il y a

online dating sites for gay https://gay-singles-dating.com/

11 jours il y a

nyc gay speed dating https://gaydatinglosangeles.com/