Doha : La première KTM de l’histoire en Q2



Qualifié 12e du Grand Prix de Doha, Miguel Oliveira a réalisé une nouvelle « première » pour KTM : la première participation à une séance Q2 de l’histoire de la marque sur le circuit international de Losail.

Se réjouir d’une 12e place peut sembler difficile, surtout quand on s’appelle Miguel Oliveira et qu’on a remporté deux courses en 2020. Le contexte de ce résultat, obtenu par le pilote portugais ce samedi, l’impose pourtant à s’en satisfaire. Au moins un peu.

Le constructeur KTM est le grand perdant du nouveau calendrier du championnat du monde MotoGP 2021, reconfiguré par l’épidémie de Covid-19. L’entièreté de la pré-saison s’est déroulée à Losail, de même que les deux premiers Grands Prix de la saison ; or, la piste n’a jamais réussi à la KTM RC16. D’où les résultats médiocres obtenus au Grand Prix du Qatar, dimanche dernier – pas un pilote dans le top-12, du jamais vu depuis 2019.

Le top-12, c’est justement ce que Miguel Oliveira a réussi à aller chercher aux essais du Grand Prix de Doha, ce samedi. Repoussé en Q1, le Portugais s’est sorti de la séance de repêchage pour 8 millièmes devant Luca Marini. La confirmation que des progrès ont été réalisés depuis le week-end dernier, et une performance historique pour KTM : la marque s’est hissée en Q2 pour la première fois à Losail.

Cette dernière séance de qualification n’a pas permis à Miguel Oliveira de s’illustrer (12e sur 12), mais sa place sur la grille n’en reste pas moins la meilleure pour une KTM RC16. À titre individuel, ce sont trois rangs de mieux que la semaine dernière, lorsqu’il est parti 15e avant de finir 13e. L’opportunité d’améliorer ce résultat, et pourquoi pas aller chercher un top-10, lui tend les bras.

Miguel Oliveira : « Je suis content d’être passé en Q2, mais ce samedi les conditions du circuit n’étaient pas les meilleures pour nous, et nous avons eu du mal à trouver le grip optimal. C’était vraiment dur de répéter le chrono du vendredi. »

« Quand je suis passé en Q2 j’ai essayé une configuration différente sur ma deuxième moto, elle n’était pas idéale et en plus de ça j’ai eu des vibrations sur le flanc droit du pneu avant. Donc c’était une qualification légèrement meilleure mais voyons ce qui arrivera en course. Nous avons besoin d’être rapidement devant, aussi devant que possible, puis nous verrons ce que nous pouvons réussir à faire. »

Grille de départ :
1. Jorge Martin
2. Johann Zarco
3. Maverick Viñales
4. Jack Miller
5. Fabio Quartararo
6. Francesco Bagnaia
7. Aleix Espargaro
8. Alex Rins
9. Joan Mir
10. Franco Morbidelli
11. Stefan Bradl
12. Miguel Oliveira
– Q1
13. Luca Marini
14. Alex Marquez
15. Pol Espargaro
16. Takaaki Nakagami
17. Danilo Petrucci
18. Brad Binder
19. Enea Bastianini
20. Iker Lecuona
21. Valentino Rossi
22. Lorenzo Savadori

Championnat après le GP du Qatar : 1. Viñales 25 pts, 2. Zarco 20 (-5), 3. Bagnaia 16 (-9), 4. Mir 13 (-12), 5. Quartararo 11 (-14), 6. Rins 10 (-15), 7. EspargaroA 9 (-16), 8. EspargaroP 8 (-17), 9. Miller 7 (-18), 10. Bastianini 6 (-19)… Classement complet ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Doha : La première KTM de l’histoire en Q2 […]

[…] : Pol Espargaro 12e en 2019). La veille, son coéquipier Miguel Oliveira avait aussi réalisé une performance du même genre en hissant la KTM RC16 en Q2 pour la première fois […]