Doha, Morbidelli : « Si le problème n’est pas résolu… »



Arrivé 18e du premier Grand Prix, Franco Morbidelli est handicapé par un souci avec sa suspension arrière, qui n’apparaît visiblement qu’à la nuit tombée. Problème : une deuxième course nocturne a lieu ce week-end à Losail, au Grand Prix de Doha. Yamaha et l’équipe Petronas travaille pour trouver une solution. Dans le cas contraire, le vice-champion du monde pourrait repartir du Qatar avec 0 point en poche.

Franco Morbidelli : « Ça va être un week-end délicat. Nous avons vu après le test de pré-saison et la course que quelque chose ne va pas dans notre package. Il y a des moments de la journée où il fonctionne bien, nous avons une bonne vitesse l’après-midi, avant que ça ne s’obscurcisse. Nous devons analyser les données de l’ensemble du week-end pour essayer de comprendre pourquoi. »

« J’espère que nous pourrons résoudre le problème pour ce week-end, nous verrons ce qui arrive. Si non, ça va être un week-end où limiter les dégâts, où nous essaierons de nous défendre autant que possible et prendre les points que nous pouvons. »

Championnat après le GP du Qatar : 1. Viñales 25 pts, 2. Zarco 20 (-5), 3. Bagnaia 16 (-9), 4. Mir 13 (-12), 5. Quartararo 11 (-14), 6. Rins 10 (-15), 7. EspargaroA 9 (-16), 8. EspargaroP 8 (-17), 9. Miller 7 (-18), 10. Bastianini 6 (-19)… Classement complet ici

Un problème encore « inexplicable » a paralysé Morbidelli au Qatar

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments