Doha, Moto3 : PHÉNOMÉNAL PEDRO ACOSTA !



IL L’A FAIT : parti depuis la voie des stands à cause d’une pénalité, Pedro Acosta, 16 ans, est allé chercher la victoire du Grand Prix de Doha, après une course fantastique où il a rattrapé la dizaine de secondes perdues au départ, avant de doubler un an un tous les pilotes – une vingtaine ! – qui se trouvaient devant lui. Du jamais vu.

Impossible n’est pas Pedro Acosta. Que dire sinon cela après avoir assisté à l’exploit du jeune espagnol, 16 ans, vainqueur du deuxième Grand Prix de sa carrière, celui de Doha, sur le circuit international de Losail. Ça, c’est déjà énorme. Ce qui l’est encore plus, c’est la manière avec laquelle il l’a fait. Car à 16h, quand les feux sont passés au vert pour les pilotes Moto3, il n’était même pas sur la grille de départ.

Pénalisé à cause d’un incident lors des essais libres, Pedro Acosta a dû s’élancer depuis la voie des stands. Retard sur le leader à l’issue du premier tour, pour lui et les six autres hommes pénalisés : 11 secondes.

Devant, la bagarre entre les candidats à la victoire s’est fait plus intense que jamais. Certains n’ont pas eu de chance, à l’image de John McPhee emporté par la fougue de Jeremy Alcoba. D’autres ont joué leur carte jusqu’au bout, avant de tout perdre dans les derniers kilomètres. On pense à l’Argentin Gabriel Rodrigo, poussé à l’extérieur par un Jaume Masia qui en voulait trop.

Pedro Acosta, lui, n’a fait aucune erreur, se faufilant dans le peloton jusqu’à arriver dans le groupe de tête, puis la première place dont il s’est emparée à l’entame du dernier tour. Là, le pilote KTM a mis les bouchées doubles, sans penser à ce qu’il y avait derrière lui : Darryn Binder lancé à sa poursuite, et un groupe de furieux à la lutte pour les places d’honneur.

L’histoire semblait trop belle pour être écrite, et c’est pourtant arrivé : 38 minutes après être parti des stands, Pedro Acosta a franchi l’arrivée en vainqueur, 39 millièmes devant un Darryn Binder arrivé dans son sillage. Historique. Revenu en toute fin d’épreuve, à la faveur des incidents qui se sont produits devant lui, Niccolo Antonelli signe son retour sur le podium, devançant son compatriote Andrea Migno de 32 millièmes. Vainqueur à Losail en 2019, Kaito Toba complète le top-5.

Un rookie au sommet, et un autre très bien placé : nouveau venu en championnat du monde, Izan Guevara finit à une honorable 6e place devant les Japonais Ayumu Sasaki et Ryusei Yamanaka. Grand perdant du dernier tour, Jaume Masia doit se contenter de la 9e place, pendant que son coéquipier trône au sommet du podium et du championnat. Lui aussi parti depuis les stands, Romano Fenati arrache la dernière position du top-10.

Le Suisse Jason Dupasquier prend de nouveaux bons points en terminant 11e, deux dixièmes devant Gabriel Rodrigo et Tatsuki Suzuki, arrivés à égalité. Qualifié 21e mais 16e sur la grille, le Français Lorenzo Fellon a connu un dimanche compliqué et en retire une 20e place.

GP de Doha – Course Moto3 :

Championnat après le GP de Doha : 1. Acosta 45 pts, 2. Binder 36 (-9), 3. Masia 32 (-13), 4. Antonelli 26 (-19), 5. Guevara 19 (-26)…

Doha : La première KTM de l’histoire en Q2

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Doha, Moto3 : PHÉNOMÉNAL PEDRO ACOSTA ! […]

[…] Doha, Moto3 : PHÉNOMÉNAL PEDRO ACOSTA ! […]

[…] Doha, Moto3 : PHÉNOMÉNAL PEDRO ACOSTA ! […]