Domenicali signe : « Plus d’argent, et Bautista aurait été pilote Ducati en 2020 »



Le patron de Ducati, Claudio Domenicali, persiste et signe ce qu’il a expliqué au début du week-end de Magny-Cours : la principale raison pour laquelle Alvaro Bautista a décidé de quitter Ducati, c’est l’argent.

Le tweet de Claudio Domenicli publié vendredi, au début du week-end du WSBK de Magny-Cours, a fait beaucoup réagir. « Bautista dit qu’il a quitté Ducati pour Honda quand nous avons décidé de prendre Scott, et que ce n’était pas pour l’argent. Mais nous lui avons fait une offre avec 6 zéro sur deux ans et il a refusé, il voulait plus (d’argent), rien d’autre. La vie est une question de choix », disait-il.

Entre deux séances d’essais, Alvaro Bautista a indiqué qu’il préférait « ne pas commenter » cette sortie de Claudio Domenicali. Puis : « C’est difficile à expliquer sans heurter personne, mais ma décision n’était pas basée sur l’argent. Vous devez tout peser dans la balance et considérer ce qui est le meilleur pour vous. Enfin, je suis toujours un pilote Ducati Ariba jusqu’à la fin de l’année, pour les détails il vous faudra attendre 2020. »

Ces échanges indirects ont évidemment donné lieu à de nombreuses discussions sur les réseaux sociaux. Et le patron de Ducati y a pris part. Un internaute l’interpelle, lui disant que plusieurs bons pilotes – Casey Stoner, Jorge Lorenzo – ont quitté Ducati, et que la marque devait se demander pourquoi. « L’argent ne fait pas tout. La satisfaction, le respect et la patience sont plus importants », lance-t-il.

À cela, Claudio Domenicali répond : « Si l’argent ne fait pas tout, alors demandez juste à Bautista pourquoi il aurait accepté notre offre si nous avions répondu à sa requête. Plus d’argent, et il aurait été pilote Ducati en 2020. »

Appelé à remplacer Alvaro Bautista dans l’équipe ARUBA.it en 2020, Scott Redding y est aussi allé de son commentaire : « Je veux juste gagner… Tout le reste, c’est des cacahuètes ! » Ce qui a visiblement fait sourire son patron, qui approuve : « Scott, tu auras tout ce que peut faire notre entreprise. Engagement total. Nous voulons juste gagner… Le reste, c’est des cacahuètes ! »

Bautista ironise : « J’ai choisi Honda car je suis fou et stupide »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de