Données : Le maître de la remontée s’appelle Brad Binder



Arrivé en MotoGP en 2020, Brad Binder s’est depuis illustré par des remontées plus impressionnantes les unes que les autres. La preuve en chiffres.

Il y a, parmi les pilotes, certains qui ont l’habitude de frapper fort dès les qualifications. C’est le cas d’hommes comme Marc Marquez, Fabio Quartararo ou Jorge Martin, spécialistes de l’exercice du chrono. Le premier a le record absolu de poles dans l’histoire des Grands Prix, le second vient de remporter les deux derniers BMW M Awards (championnats des qualifications), le troisième est le recordman des poles en Moto3 et en a claqué dès sa première saison en MotoGP.

D’autres ont plus de mal à trouver la faille sur un tour, et se retroussent ensuite les manches le dimanche pour combler l’écart perdu. C’est par exemple le cas de Joan Mir, qui ne compte aucune pole et une seule première ligne en trois ans de MotoGP, mais une victoire, treize podiums et même un titre de champion du monde. Et à ce jeu-là, son adversaire Brad Binder est un autre exemple en la matière.

Arrivé en MotoGP en 2020, le pilote KTM a terminé 27 de ses 32 courses. Et parmi ces 27 arrivées, 24 se sont faites à une meilleure place que celle obtenue en qualification (26 à une place meilleure OU identique). Le seul Grand Prix où il a reculé est celui de Catalogne 2020, terminé 11e après être parti 10e.

Cette faculté à remonter se lit clairement dans les données recueillies et compilées par GP-Inside, avec de nombreuses épreuves où on le voit reprendre 6, 9, 10 (…) et même jusqu’à 13 positions.

Ce qu’il manque désormais à Brad Binder ? Mieux se qualifier pour faire des remontées certes moins quantitatives, mais qui lui permettraient de briguer les places du podium, et ne pas laisser les leaders s’échapper en première partie de course.

Brad Binder en MotoGP :

QP Course +/-
2020
Jerez 13 13 =
Jerez 2 9 DNF
Brno 7 1 +6
Spielberg 17 4 +13
Spielberg 2 14 8 +6
Misano 16 12 +4
Misano 2 6 DNF
Barcelone 10 11 -1
Le Mans 17 12 +5
Aragon 14 11 +3
Aragon 2 15 DNF
Valence 10 7 +3
Valence 2 9 5 +4
Portimao 13 DNF
2021
Losail (1) 19 14 +5
Losail 18 8 +10
Portimao (1) 15 5 +10
Jerez 11 DNF
Le Mans 21 13 +8
Mugello 6 5 +1
Catalogne 8 8 =
Sachsenring 13 4 +9
Assen 21 12 +9
Spielberg (1) 16 4 +12
Spielberg (2) 10 1 +9
Silverstone 12 6 +6
Aragon 12 7 +5
Misano (1) 17 9 +8
Austin 11 9 +2
Misano (2) 20 11 +9
Portimao (2) 19 10 +9
Valence 7 7 =

2023 : La phrase de Beirer (KTM) qui ouvre le champ des possibles

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Données : Le maître de la remontée s’appelle Brad Binder […]

[…] GP-Inside a profité de l’hiver pour revenir sur certains cas du plateau, comme ceux de Brad Binder ou des pilotes Suzuki. Tous trois sont capables de rouler devant, mais les positions éloignées […]

[…] Données : Le maître de la remontée s’appelle Brad Binder […]