Dovi à la place de Lecuona, c’est non



Hervé Poncharal coupe court à la rumeur au micro de The Race : non, l’idée de faire venir Andrea Dovizioso chez KTM en mettant dehors Iker Lecuona n’est pas sur la table.

Toujours sans guidon en MotoGP pour 2021 après avoir décidé de quitter Ducati, Andrea Dovizioso ne sera pas pilote KTM l’an prochain, contrairement à ce qu’évoquent certains médias. Le constructeur autrichien a déjà signé ses 4 pilotes – Brad Binder et Miguel Oliveira dans l’équipe officielle, Danilo Petrucci et Iker Lecuona chez Tech3 – et ne va pas chambouler ses plans.

Une rumeur un peu loufoque voulait qu’Iker Lecuona soit finalement écarté de chez Red Bull KTM Tech3, afin de faire une place à Andrea Dovizioso. Impensable, répond le team-manager français Hervé Poncharal.

Le pilote espagnol est le dernier classé des quatre de chez KTM, mais cela n’a rien d’anormal : il vient à peine d’arriver en MotoGP. « Nous lui avons dit que cette année, son boulot, c’était d’apprendre, indique Hervé Poncharal à The Race. Nous avons Brad (Binder), Pol (Espargaro), Miguel (Oliveira), et son boulot n’est pas d’être en concurrence avec eux. Il n’avait que 19 ans quand il a commencé à tester ! »

Sa première course de l’année, à Jerez, s’est soldée par un abandon à cause des fortes chaleurs, alors qu’il était 11e. La semaine suivante, à Jerez 2, il était à nouveau dans les points (14e) quand il est tombé au 6e tour. Un troisième résultat blanc consécutif a conclu son week-end de Brno, où il a chuté en tentant de dépasser Joan Mir pour la 14e place. « Puis les médias ont commencé à dire qu’il avait besoin de faire mieux, qu’ils (KTM) allaient le mettre dehors pour Dovi », raconte Hervé Poncharal.

Sont arrivés les deux Grands Prix organisés au Red Bull Ring de Spielberg, tout deux terminés dans le top-10 : 9e puis 10e. De quoi enfin lancer sa saison 2020, et montrer à ses détracteurs qu’il est aussi capable d’obtenir de bons résultats.

Iker Lecuona a été personnellement élu par Hervé Poncharal pour 2020, et le Français n’a pas hésité à prolonger son contrat pour 2021 il y a quelques semaines. Il va donner du temps au temps. « Ce pilote, c’est mon choix. Bien sûr que j’aimerais que ce choix soit une réussite, mais il n’a que 20 ans, il est le plus jeune sur la grille et bien sûr qu’il va faire des erreurs. Miguel et Brad ont 25 ans. Imaginez-le après deux ans de MotoGP. Pour moi il sera un top-pilote, et je dois juste le calmer. »

« Je ne vais pas essayer de le mettre dehors pour 2021, d’abord parce qu’il a un contrat et que ce serait illégal, mais aussi parce que c’est notre pilote et il reste, poursuit, affirmatif, Hervé Poncharal à nos confrères de The Race. À quoi ça mènerait de prendre un jeune de 20 ans bourré de talent qui a juste besoin de temps et d’expérience, puis le remplacer ? Nous devons juste avoir le cran de le garder et lui donner du temps. »

Championnat MotoGP après le GP de Styrie : 1. Quartararo 70 pts, 2. Dovizioso 67 (-3), 3. Miller 56 pts (-14), 4. Binder 49 pts (-21), 5. Viñales 48 (-22), 6. Nakagami 46 (-24), 7. Rossi 45 (-25), 8. Mir 44 (-26), 9. Oliveira 43 (-27), 10. Espargaro 35 (-35)… Classement complet ici

« C’est une blague ? » Quand Lecuona a su qu’on le voulait en MotoGP

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store