Dovi pas assez agressif ? « Ce n’est pas vrai, je donne tout »



Double vice-champion du monde, Andrea Dovizioso n’arrive pas à combler l’écart face à Marc Marquez. Il veut que Ducati s’attaque à « l’ADN de la moto » (lire ici). Et répond aux critiques qui viseraient sa motivation, ou sa détermination en piste.

Inéluctablement, les choses semblent se répéter pour Andrea Dovizioso qui ne parvient pas à faire la différence sur Marc Márquez. Pire, une brèche est née de cette incapacité à réagir, et avec elle sont apparus de farouches adversaires aux dents bien aiguisées : Maverick Viñales, Alex Rins, Fabio Quartararo. Et que dire de Danilo Petrucci qui a mis le temps pour se lancer, mais une fois en orbite avec sa victoire en Italie, il est devenu insatiable et talonne même Andrea au championnat de 6 points.

Quelque chose s’est donc freiné avec le pilote de Forlimpopoli. La faute à qui ? Certains pensent qu’il manque d’agressivité. « De nombreuses personnes estiment que je ne suis pas assez agressif, que si c’était le cas je ferais bien mieux, mais ce n’est pas vrai, rétorque l’Italien. Ce n’est pas parce que l’on est agressif que l’on se retrouve devant. Ça n’influence pas le résultat final. » 

« Je pilote en douceur, c’est mon style »

« C’est mon style de pilotage qui n’est pas compris, poursuit-il. Je pilote en douceur alors on a l’impression que je ne suis pas agressif et que je n’attaque pas. Chaque pilote a un style qui lui est propre, c’est tout. À Assen j’étais à 100 %, je roulais dans le rythme du top-3 et j’ai fini premier pilote Ducati. Que dois-je faire d’autre ? »

Avis aux commentateurs : « Voir la course c’est une chose, mais il faut aussi comprendre ce qui se passe en piste. Une impression reste une impression, en course c’est la réalité et je donne tout en fonction de la manière dont je pilote. »

Après la pause estivale, il restera 10 courses au fer de lance des Rouges pour inverser la tendance. Il ne devra pas s’attarder en chemin, la voie sacrée vers le titre MotoGP étant déjà bien tracée pour Marc Marquez, qui compte 58 points d’avance. Il devra aussi faire face à la remontada de son coéquipier Danilo Petrucci, de Maverick Viñales ainsi que du pilote Suzuki Alex Rins, qui a déclaré que son ambition était d’être vice-champion du monde. À bon entendeur !

Sachsenring, Rins : « Pour le titre, c’est fini »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Christie

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles

fred-bear

La ducati 2019 rate encore plus le point de corde que la gp18. Et elle n’a plus la supériorité moteur de 2018. Ella à la honda et la suzuki dans son sillage (V max). Un marquez mâture et une suzuki au dessus du lot. Meilleur compromis moteur accélération v max agilité…..
Heureusement que la yam manque de moteur sinon….

Amy

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles