Dovi-Yamaha : Ce que prévoit « l’accord verbal »



Andrea Dovizioso finira 2021 au Petronas Yamaha Sepang Racing Team, avec une arrivée attendue à partir du Grand Prix de Saint-Marin. Un échauffement avant 2022, où il disputera l’intégralité de la saison.

Andrea Dovizioso est sur le point de réussir son pari : celui de redevenir pilote titulaire en MotoGP. Le plan expliqué par GP-Inside avant le Grand Prix de Grande-Bretagne est en train de se réaliser comme il avait été énoncé.

Yamaha a écarté Maverick Viñales avec effet immédiat après le Grand Prix d’Autriche, ce qui implique de lui trouver un remplaçant dans le team Monster Energy. Cal Crutchlow était sur sa moto en Grande-Bretagne, et le sera aussi en Aragon, mais il n’est là que de manière temporaire. Son souhait n’est pas de finir la saison – il est devenu pilote d’essai pour ne plus avoir à connaître le rythme de pilote à temps plein –, et ses résultats ne sont pas à la hauteur du poste.

Convalescent depuis fin juin, Franco Morbidelli revêtira les couleurs Monster Energy dès son retour de blessure. Celui-ci est prévu pour le Grand Prix de Saint-Marin, le week-end du 19 septembre. Sa promotion depuis le Petronas Yamaha Sepang Racing Team, qui devait alors lieu en 2022, est avancée. Il faudra alors quelqu’un pour le remplacer dans l’équipe malaisienne. Ce quelqu’un sera Andrea Dovizioso.

L’annonce se fait attendre, mais un « accord verbal » a été passé entre Yamaha et le pilote italien, ainsi que l’a révélé Lin Jarvis, patron de Yamaha Motor Racing. Un accord qui porte aussi sur la saison 2022, qu’il disputerait de manière intégrale.

Les Yamaha YZR-M1 Petronas Sepang Racing Team sont libres pour 2022 : Franco Morbidelli va rentrer dans l’équipe officielle Monster Energy, tandis que Valentino Rossi prendra sa retraite à la fin de la saison. Elles étaient promises à de jeunes pilotes. Mais alors que les négociations étaient en cours, Petronas a annoncé son retrait en tant que sponsor principal à la fin de la saison. Un coup de semonce qui va entraîner la fermeture des équipes Moto2 et Moto3 pour sauver celle engagée en MotoGP. Des sources de financement doivent être trouvées, et le nouveau sponsor principal pourrait être WITHU.

En tant qu’entreprise italienne, WITHU souhaite aligner un pilote italien, comme Honda et Idemitsu le font avec Takaaki Nakagami. C’est là que le nom d’Andrea Dovizioso a repris sa place au sommet de la liste. À 35 ans, le triple vice-champion du monde MotoGP ne réaliserait pas une arrivée sur une Yamaha, mais un retour : il a déjà roulé avec en 2012, dans l’équipe Monster Yamaha Tech3. Cela s’était plutôt bien passé, puisqu’il avait terminé quatrième du championnat avec six podiums.

Pourquoi Yamaha doit AU PLUS VITE mettre Morbidelli dans le team officiel

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Dovi-Yamaha : Ce que prévoit « l’accord verbal » […]