Dovizioso : « Avoir 6 Ducati en piste est un avantage évident »



Il n’est pas drôle, certes, de profiter de la panade des autres. Mais chez Ducati on doit quand même se réjouir (quelque peu) de la petite forme de l’adversaire direct, Honda.

Et pour cause : Marc Marquez est pour l’heure convalescent à la suite d’une opération de la clavicule gauche ; Jorge Lorenzo s’est déjà fait porter pâle pour le test de Sepang à cause d’un scaphoïde opéré depuis peu ; Cal Crutchlow, souffre encore de sa cheville. En face, les hommes de Borgo Panigale arrivent remontés comme des bêtes pour prendre leur revanche.

« Nous avons l’avantage évident d’avoir six Ducati en piste, note Andrea Dovizioso. De nombreuses choses peuvent donc être passées en revue. Avec deux pilotes, la chose est plus compliquée. Sur deux jours, deux pilotes d’usine ne peuvent pas être au maximum pendant six à sept heures d’affilées pour tester au mieux la moto. Tout doit être passé au crible, le matériel doit être analysé. »

Le nombre de machines : tient-on la le secret de la progression de Ducati ces dernières années ? « On travaille dans cet esprit : réduire le nombre d’heures de pilotage et optimiser le contrôle du matériel au bon moment, avec les bons pneus. Notre moto s’est ainsi améliorée et nous sommes désormais rapides. Chaque pilote a son style de pilotage qui lui est propre. Pour les ingénieurs, c’est autant de données essentielles et variées qui leur permettent de faire progresser nos machines. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de