Dovizioso « prêt » en cas d’appel de Honda



La participation de Marc Marquez au Grand Prix du Qatar, fin mars, n’est pas certaine. En Italie, Andrea Dovizioso s’entraîne et est en pleine forme, physiquement « prêt » à grimper sur la Honda RC213V. « Andrea travaille avec le sérieux et l’engagement qui le caractérisent. »

Marc Marquez sera-t-il au départ du Grand Prix du Qatar, le 28 mars ? Opéré du bras pour la troisième fois en décembre, l’Espagnol est toujours en période de convalescence. Les dernières nouvelles sont plutôt bonnes, mais les choses avancent lentement et son retour en piste ne sera pas précipité. Sa participation est incertaine, et les circonstances conduisent le HRC à devoir préparer un plan B. Une autre question surgit alors : qui pour le remplacer ?

Le pilote d’essai Honda, Stefan Bradl, qui a déjà rempli cette fonction en 2020, est persuadé qu’il est en position de favori. Mais une autre option est sur la table du constructeur japonais : appeler Andrea Dovizioso, récent vice-champion du monde MotoGP (2017, 2018, 2019), aujourd’hui « libre de tout engagement formel ».

L’Italien n’a pas reçu d’appel du HRC, « mais si ça devait arriver, Andrea est vraiment prêt », assure son manager, Simone Battistella, à la télévision Sky Sport. Par « prêt », il parle surtout de l’aspect condition physique. « Il s’entraîne pour faire du motocross à niveau amateur mais il le fait avec une telle intensité, comme s’il était en pleine pré-saison MotoGP. » Comprenez : comptez sur lui pour être à 100 % de ses moyens s’il faut grimper sur la Honda RC213V.

Le manager se dit compréhensif de la situation de la marque japonaise, « en train d’évaluer quand leur pilote pourra exactement revenir ». Les erreurs commises en 2020 – permettre à Marc Marquez de rouler quatre jours après sa première opération de l’humérus – ne seront pas répétées. « Pour notre part, nous avons rejeté toutes les propositions pour (que Dovizioso) soit pilote d’essai afin d’être libres de faire autre chose, mais aussi pour être prêts à revenir sur la grille de départ. » Il précise d’ailleurs qu’Andrea Dovizioso n’a pas fait une croix sur sa carrière de pilote MotoGP : « Nous travaillerons cette année pour revenir à plein temps en 2022. »

La situation est d’autant plus intéressante que la saison 2021 débutera par un double Grand Prix au Qatar, sur le circuit de Losail, où Andrea Dovizioso est particulièrement performant. Il reste sur cinq podiums consécutifs là-bas, et n’y a jamais fait pire que 7e en 16 courses disputées, toutes catégories confondues.

Reste à savoir si cette mission de remplacement ne concernerait que les premières courses de la saison, ou sa totalité. Pour Simone Battistella, si le HRC appelle son poulain, ce ne sera pas que pour quelques Grands Prix. « Je ne m’attends pas à ce que Honda laisse Dovi commencer le championnat pour ensuite l’arrêter à mi-chemin ou vers la fin. L’hypothèse de commencer aux côtés de Pol Espargaro puis d’ajouter une troisième moto au retour de Marquez, n’est pas envisageable, aussi parce que Carmelo Ezpeleta s’est dit contre, donc je ne pense pas qu’il y ait autant de variables à explorer. Nous attendons pendant qu’Andrea, très calmement, travaille avec le sérieux et l’engagement qui le caractérisent. »

Depuis Honda, très peu d’informations ont filtré ces dernières semaines, qu’il s’agisse du retour de Marc Marquez comme de son possible remplacement. Son ingénieur, Santi Hernandez, est l’un des rares à avoir pris la parole, se prononçant pour la sélection de Stefan Bradl plutôt qu’Andrea Dovizioso.

Remplacement de Marquez : son ingénieur préfère Bradl à Dovizioso

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] du motocross et encore du motocross. Et il le pratique avec une telle intensité que son manager l’assure : s’il devait revenir en MotoGP demain, il serait physiquement « prêt […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store