Drame : décès d’Indy Muñoz, championne dominicaine



La pilote Indiana « Indy » Muñoz s’est tuée lors d’une épreuve du Goiás SuperBike, un championnat organisé au Brésil.

La communauté de la moto est en deuil après la perte, dimanche 15 mars, d’Indiana Muñoz. La pilote de 29 ans a trouvé la mort sur l’Autódromo Internacional Ayrton Senna, situé dans la banlieue de Goiânia, au Brésil. Elle participait à la première épreuve de la saison 2020 du Goiás SuperBike, un championnat de vitesse moto, dans la catégorie 600cc.

D’après ce que rapportent les médias brésiliens, « Indy » occupait la deuxième place lorsqu’elle a chuté dans la Curva Zero, qui correspond au dernier virage du circuit. La moto lui est retombée dessus, un scénario terrible qui rappelle la mort de Luis Salom au Grand Prix de Catalogne 2016. Les secours sont intervenus mais, arrivée à l’hôpital, elle n’a pas pu être sauvée. La course, qui ne comportait aucun spectateur à cause des mesures restrictives liées au coronavirus, a été annulée.

Née en 1990 à Dajabón (République dominicaine), Indiana Muñoz s’était rendue tôt au Brésil, où elle était devenue à la fois pilote et instructrice de pilotage. Elle avait remporté plusieurs compétitions et championnats dans le plus grand pays d’Amérique du sud, comme la Yamaha R3 Cup et les 100 milles d’Interlagos 300cc.

Nous adressons nos condoléances les plus sincères à la famille et aux proches de l’athlète. Repose en paix, championne.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de