Ducati 2021 : Zarco et Bagnaia dans le jeu, Lorenzo aussi



La fin annoncée de l’histoire entre Andrea Dovizioso et Ducati libère officiellement une place dans l’équipe officielle pour 2021. Francesco Bagnaia et Johann Zarco sont candidats, mais le nom de Jorge Lorenzo circule également.

La décision d’Andrea Dovizioso de mettre fin à sa collaboration avec Ducati, à la fin de la saison 2020, soulève de nombreuses questions. Parmi elles : qui va le remplacer au Ducati Team en 2021 ?

Cette interrogation promettait d’agiter l’actualité MotoGP des prochaines semaines, mais pas aussi tôt. « Notre plan était d’attendre jusqu’après la deuxième course en Autriche avant de nous asseoir et prendre une décision », a rappelé Paolo Ciabatti, directeur sportif chez Ducati, ce samedi. « Différentes options » sont sur la table mais « rien n’a encore été décidé », assure-t-il. Cela devrait être fait « d’ici Misano », au mois de septembre.

Deux hommes, tout deux déjà pilotes Ducati, sont en concurrence pour grimper sur la Desmosedici GP20 d’Andrea Dovizioso. Le premier, Francesco Bagnaia, est membre de l’équipe Pracing ; le second, Johann Zarco, fait partie du team Avintia. Ils devraient toujours être Ducatistes l’an prochain, mais des transferts en interne pourraient avoir lieu. « Nous voulons continuer avec Pecco et Zarco, mais nous ne savons pas encore dans quelle équipe. »

Francesco Bagnaia semble avoir l’avantage sur le Français. Il a marqué de gros points à Jerez 1 (qualifié 4e, arrivé 7e) et Jerez 2 (qualifié 3e, classé 2e avant de devoir abandonner sur panne mécanique), avant de se blesser aux essais libres de Brno. Mais Johann Zarco a aussi prouvé qu’il pouvait être rapide en faisant pole + podium (3e) à Brno, dès son troisième Grand Prix avec une Ducati découverte seulement en février. Le facteur âge peut aussi compter, et l’Italien a 7 ans de moins. Une « question politique » a aussi été évoquée par Ruben Xaus, team-manager chez Avintia, dans le sens où Ducati est une marque italienne et a un pilote italien dans son équipe d’usine depuis 2011.

Mais le nom de Jorge Lorenzo revient aussi avec insistance ce samedi. L’éventuel retour du Majorquin chez Ducati a fait couler beaucoup d’encre pendant le confinement, avant que les choses ne se calment avec le retour des Grands Prix. « Lorenzo n’est pas dans nos plans », disait Paolo Ciabatti en mai. Sa version est désormais différente : « Jorge est une option qui a été sur la table et il se pourrait qu’elle y soit encore. »

Le quintuple champion du monde a déjà reconnu qu’il envisageait de revenir en MotoGP, mais seulement si on lui donne ce qu’il faut pour jouer le titre de champion du monde. Il a discuté avec Razlan Razali (Petronas Yamaha SRT) en février, au sujet d’un possible retour. Le patron de Yamaha Motor Racing voit « une motivation cachée » derrière son nouveau rôle de pilote d’essai. L’essayeur du clan Ducati, Michele Pirro, indiquait début juillet que Jorge Lorenzo « aimerait retourner chez Ducati et a montré qu’il peut gagner ».

Des déclarations qui venaient compléter une rumeur déjà alimentée par Chicho Lorenzo, père du pilote, lequel affirmait que des négociations existaient. La fin de sa carrière sportive, en 2019, lui a laissé un goût amer. À l’orgueil, il aurait encore envie de prouver que c’est un vainqueur. « Il a dû quitter Honda en demandant perdant, la queue entre les jambes. S’il revient et gagne une seule course, il pourra se retirer avec la conscience tranquille, et je crois qu’il y a beaucoup de cela dans son possible retour. »

Dovi et Ducati, c’est fini !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Ducati 2021 : Zarco et Bagnaia dans le jeu, Lorenzo aussi […]

[…] Ducati 2021 : Zarco et Bagnaia dans le jeu, Lorenzo aussi […]