Ducati à la recherche de « l’anti-Marquez »



Avec Francesco Bagnaia et Jack Miller, Ducati espère avoir dans sa future équipe officielle l’homme capable de mettre en déroute Marc Marquez.

Préféré à Johann Zarco, face à qui il avait été mis en concurrence, Francesco Bagnaia portera les couleurs du Ducati Team en 2021. Le champion du monde Moto2 2018 a su convaincre les dirigeants du constructeur italien, grâce à la vitesse affichée en première partie de saison. Parmi ses courses marquantes : Jerez 2 (2e mais arrêté par une casse mécanique), Misano 1 (2e) et Misano 2, qu’il menait avant de chuter à 7 tours de l’arrivée.

Ducati tenait aussi à valoriser les progrès effectués par Pecco, devenu un prétendant au podium quelques mois après une première année 2019 terminée en retrait – 15e place du championnat avec un seul résultat dans le top-5. Le directeur sportif de Ducati Corse, Paolo Ciabatti, a insisté sur ce point au micro de Sky Sport :

« Nous avons choisi Pecco après ses dernières performances, et nous croyons qu’il méritait ce contrat parce qu’après une saison 2019 pas facile, il s’est montré compétitif avec la GP20 sur quasiment toutes les courses,. Il est revenu après l’accident de Brno et l’opération du tibia droit avec le bon état d’esprit, et, grâce à son style de pilotage, il est capable de profiter au maximum du package de la Desmosedici avec les nouveaux pneus Michelin. »

Profiter du package de la Desmosedici… pour devenir un vainqueur de Grand Prix ? C’est ce qu’espèrent les Rouges, qui vont se séparer d’Andrea Dovizioso fin 2020. L’Italien a gagné à 14 reprises avec eux, sans toutefois prendre le titre de champion de monde, qui échappe à Ducati depuis 2007. Triple vice-champion du monde de 2017 à 2019, Dovi a buté sur un Marc Marquez redoutable ces trois dernières années.

« Passer après un vainqueur comme Dovi ne sera facile pour personne, mais nous espérons qu’il y ait un anti-Marquez chez Bagnaia et Miller, commente Paolo Ciabatti, toujours sur Sky Sport. Pour la première fois, les deux pilotes Pramac sont promus dans l’équipe officielle, ce qui démontre l’excellent travail réalisé ensemble, avec le soutien de l’usine. »

Un soutien renouvelé en 2021, ce qui permettra à Johann Zarco et Jorge Martin, futurs pilotes Pramac, de bénéficier « des dernières versions de la Desmosedici ».

Championnat MotoGP après Barcelone : 1. Quartararo 108 pts, 2. Mir 100 (-8), 3. Viñales 90 (-18), 4. Dovizioso 84 (-24), 5. Morbidelli 77 (-31), 6. Miller 75 (-33), 7. Nakagami 72 (-36), 8. Rins 60 (-48), 9. Oliveira 59 (-49), 10. Binder 58 (-50)… Classement complet

Comment Zarco a gagné sa place chez Pramac

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store