Économies : une moto/pilote, défend Ducati



Pour répondre à la crise économique liée à l’épidémie de coronavirus, le championnat MotoGP est en train d’explorer différentes pistes. « Notre avenir se joue sur la réduction des coûts », indique Gigi Dall’Igna, directeur général de Ducati Corse.

La crise sanitaire liée au coronavirus risque de déboucher sur une crise économique, notamment pour les acteurs du mondial MotoGP. Les reports et annulations de Grands Prix n’affectent pas seulement la compétition, mais aussi les rentrées d’argent du championnat : pas d’entrées sur les circuits, pas de droits télévisés, pas (ou peu) de merchandising, des sponsors qui n’ont rien à payer ou décident même d’arrêter les frais, etc.

Les constructeurs sont également concernés par la crise, à la fois au sujet du championnat que de leurs activités régulières – usines, ventes de motos. Une fois l’épidémie passée, un mot sera à l’ordre du jour : réduction des coûts. Des réunions (virtuelles) pour en discuter ont déjà lieu entre les représentants des constructeurs via leur association, la MSMA (Motorcycle Sports Manufacturers’ Association).

Parmi les pistes évoquées lors de ces réunions, il y a celle de n’engager qu’une seule moto par pilote. C’est déjà le cas en Moto2 et Moto3 pour des raisons de coûts, mais en MotoGP, les pilotes disposent toujours de deux motos à chaque Grand Prix. Pour Ducati, qui fournit 3 équipes (donc 6 pilotes), cela fait 12 motos par Grand Prix. Son directeur général, Gigi Dall’Igna, défend dans La Stampa la mesure d’en venir à une seule moto :

« Nous sommes face à un désastre dont les proportions sont très grandes. Le monde de la moto va beaucoup souffrir dans cette crise, et il il faudra mettre en pratique toutes les idées qui permettront de réduire les coûts. Je pense à l’utilisation d’une seule moto par pilote en MotoGP. Nous sommes la seule catégorie à en avoir deux, et je ne crois pas que dans les autres catégories, en Moto3 ou en Superbike, le spectacle soit moins grand. Avoir une moto en moins mènerait à des économies importantes, par exemple sur les pièces de rechange, non seulement pour les constructeurs mais aussi pour les équipes privées. »

Une proposition qui n’a pas reçu un grand soutien, d’après les informations de Motorsport.com. Seul le constructeur italien Ducati l’aurait en effet défendue.

Une mesure déjà mise en place est celle du gel du développement moteur et aérodynamique. Les évolutions de 2020 seront les mêmes en 2021. Gigi Dall’Igna la comprend. « Je suis un technicien et j’aime progresser. Dans le passé j’ai toujours été opposé à toutes les propositions pouvant limiter le développement, mais maintenant les choses sont complètement différentes. Notre avenir se joue sur la réduction des coûts. »

Le cadre de Ducati ne s’attend pas à une saison blanche, bien qu’il admette que tous les Grands Prix initialement prévus en 2020 ne pourront pas avoir lieu. Il est contre l’idée de deux courses le même week-end, mais approuve celle des épreuves à huis clos, actuellement travaillée par la Dorna. Cela permettra de faire rentrer de l’argent dans les caisses, et ainsi aider employés, équipes et constructeurs. « Je crois qu’il faut absolument tout faire pour courir. D’un point de vue économique, les télévisions représentent la partie la plus importante de notre sport. Disputer des courses spectateurs, mais en les retransmettant, signifierait pouvoir promouvoir les sponsors, atteindre la majeure partie de notre public, et nous réussirions donc à sauver malgré tout 80 % du business lié à ce sport. »

Gel du développement moteur et aérodynamique

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] et ses conséquences. L’une d’entre elles, proposée par Ducati, est de passer de 2 à 1 moto/pilote sur un Grand Prix. Avec, pour finalité, une réduction des coûts. Ainsi l’a justifié le […]

Est-ce que quelqu’un a deja utilise l’application de teleconsultation de MaQuestionMedicale pour voir un medecin de garde? Pouvez-vous me donner votre avis?

Est-ce que quelqu’un a deja utilise les services de consultation en ligne de MaQuestionMedicale pour trouver un docteur en ligne? Pouvez-vous me donner votre avis?