En attendant de gagner, Mir compte ses points



Cinquième à Jerez, Joan Mir avance sans faire de bruit ni d’étincelles, mais il avance. Le pilote Suzuki n’a pas encore la vitesse pour s’imposer, mais sa constance lui permet d’être parmi les leaders du classement général.

Champion du monde de la régularité en 2020, Joan Mir compte-t-il sur la même stratégie pour 2021 ? C’est en tout cas le chemin que prend la défense de sa couronne après quatre Grands Prix.

Jamais, au cours des quatre premiers week-ends de compétition, Joan Mir n’a été le patron du peloton. Mais cela ne l’empêche pas de prendre de bons points à chaque fois : 4e et 7e à Losail, 3e à Portimao, et désormais 5e à Jerez, à l’issue d’une course où il a reconnu qu’il pouvait difficilement faire mieux.

Ces résultats, bons sans être excellents, lui permettent d’être toujours bien classé au classement général. Quatrième, il compte aujourd’hui 49 points et en a 17 de retard sur le leader, Francesco Bagnaia. Et le petit déficit de vitesse qu’il accuse par rapport aux meilleurs ne l’inquiète pas. « Il y a des pilotes qui commencent mieux que nous, mais je comptais là-dessus et je m’attendais même à ce que ce soit plus difficile », disait-il après le Grand Prix d’Espagne.

De débriefing en débriefing, Joan Mir se rassure en comparant ses résultats avec ceux de 2020. « L’an dernier j’ai pu gagner le mondial et j’avais été bien plus lent à Jerez. À Portimao j’ai pu faire podium et je me suis battu pour au Qatar. Nous nous en sortons bien, souligne-t-il. Qu’est-ce qu’on attend de nous ? Qu’on gagne tous les courses ? On ne s’y attend pas. Nous y allons course par course en nous donnant à 100 %, et à Jerez ça nous a mené à la 5e place. »

En attendant de pouvoir gagner des courses, Joan Mir compte ses points. L’efficacité de sa régularité a fait ses preuves en 2020. Reste désormais à savoir si cela fonctionnera cette saison. Car contrairement à l’année dernière, ses adversaires sont pour l’instant moins irréguliers. S’il ne parvient pas à franchir un cap, il lui faudra compter sur des erreurs de ses rivaux pour faire la différence. Comme c’est en train d’arriver à son coéquipier Alex Rins, tombé lors des deux dernières courses.

Joan Mir – Résultats (2021)

FP1 FP2 FP3 FP4 Q1 Q2 WP RC
Losail 5 11 6 6 2 10 11 4
Losail 2 8 13 3 3 1 9 7 7
Portimao 13 3 12 10 2 9 3 3
Jerez 10 13 4 7 X 10 5 5

Championnat après le GP d’Espagne : 1. Bagnaia 66 pts, Quartararo 64 (-2), 3. Viñales 50 (-16), 4. Mir 49 (-17), 5. Zarco 48 (-18)… Classement complet ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments