Espargaro, « comme un frère » pour Viñales



Maverick Viñales fait désormais équipe avec Aleix Espargaro dans l’Aprilia Racing Team Gresini. Il se réjouit de retrouver à ses côtés un ami qui l’a « toujours poussé à ne pas abandonner ».

« Bienvenue dans ma/ta maison Maverick. Il est l’heure d’écrire l’histoire ensemble et de remettre Aprilia au sommet. » Telles furent les premieres lignes écrites par Aleix Espargaro, lundi 16 août, sitôt confirmée la signature de Maverick Viñales chez Aprilia.

Ainsi que l’a déjà raconté GP-Inside, Aleix Espargaro a été l’artisan de l’arrivée à ses côtés du champion du monde Moto3 2013. D’abord sur le plan technique. Fin 2020, Aprilia a essuyé les refus de pilotes comme Andrea Dovizioso, Joe Roberts ou Marco Bezzecchi. La RS-GP n’était pas de taille à les intéresser. Mais les progrès réalisés au cours des derniers mois, qui se sont traduits dans les performances d’Aleix Espargaro, ont convaincu Maverick Viñales qu’il y avait quelque chose à faire avec cette moto.

Ensuite sur le plan personnel. Aleix Espargaro n’a cessé de répéter à Maverick Viñales qu’il aurait tout ce dont il a besoin pour être heureux chez Aprilia. Et là encore, il l’en a convaincu.

Au sortir de son test de l’Aprilia, à Misano, Maverick Viñales s’est exprimé pour la première fois sur le sujet. Et n’a pas manqué pas d’expliquer à Sky Sport que le rôle d’Aleix Espargaro avait effectivement été central :

« J’ai reçu de beaux messages, surtout d’Aleix. Nous parlons souvent, nous sommes amis, il a essayé de comprendre ce qu’il me passait, il m’a protégé des médias, il m’a toujours poussé à ne pas abandonner et venir chez Aprilia. Je ne sais pas si un autre pilote aurait fait pareil avec moi. Il est comme un frère, en plus d’être un pilote excellent. »

Aleix Espargaro et Maverick Viñales ensemble au Grand Prix d’Aragon, ce week-end, ce ne sera pas une première mais des retrouvailles. Les deux hommes ont en effet déjà porté les mêmes couleurs en 2015 et 2016, à l’époque où ils roulaient dans le Team Suzuki Ecstar.

Le premier point de concession de l’histoire d’Aprilia

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
10 jours il y a

Allez ce serait super qu’ils pètent des flammes ces deux là sur l’Aprilia qui est désormais une moto compétitive. Jamais je ne les ai vu aussi détendu et souriants. Vivement Aragon…

Donk
10 jours il y a
Reply to  iYoma

La photo date de 2014
😀