Espargaro convaincu que Honda va résoudre son problème



Pol Espargaro croit que le problème majeur de la Honda RC213V a été identifié, et que les ingénieurs sont en train de corriger le tir.

Après une saison 2021 « étrange et mauvaise » – selon ses propres dires –, terminée à la 12e place du championnat alors qu’il visait les premières, Pol Espargaro espère retrouver les avant-postes en 2022. Il compte pour cela sur la nouvelle Honda RC213V, dont la première version a été testée à Jerez, fin novembre.

Classé 7e de ces premiers essais de pré-saison, l’Espagnol a loué le travail accompli par le HRC, qui a amené un prototype « au concept complètement différent » (dixit le team-manager, Alberto Puig) des précédents. Pour Pol Espargaro, le principal problème à résoudre est celui du grip à l’arrière : il n’arrivait pas à en trouver en 2021, sauf quand les températures étaient basses, et les autres pilotes Honda ont dit pareil. Un problème sur lequel Honda s’est penché, ce qui l’invite à aborder 2022 avec optimisme.

La prochaine RC213V, une moto plus adaptée à son style de pilotage ? « Oui, sans aucun doute », a-t-il répondu au journal espagnol Marca, avant de détailler la situation :

« Je crois que tous les pilotes avons pointé ce qui nous a le plus porté préjudice en 2021, c’est à dire le manque de grip, le manque de traction, le manque de contact à l’arrière. Nous notions toujours que c’était comme si le pneu arrière flottait, comme si le train arrière n’accrochait pas bien à la piste. Et surtout, en freinant, en entrant dans les virages, on ne pouvait pas beaucoup utiliser le frein arrière, car le contact à l’arrière n’était pas très grand. Honda a beaucoup travaillé là-dessus. »

« Tous les pilotes se sont plaints de la même chose, et c’est là où j’arrive à être rapide, développe-t-il, plus il y a de traction à l’arrière, plus je fais la différence avec les autres. Nous l’avons vu sur des circuits avec des basses températures. De la moitié de la saison à la fin, la température sur les circuits était moins élevée, et j’ai été plus rapide sur des circuits où le grip était bon car l’asphalte avait été refait, comme à Silverstone où j’ai fait la pole, ou Misano 2 où je suis monté sur le podium. Ce dont des points qui montrent que je peux être rapide avec du grip. Honda travaille là-dessus et va l’amener. »

Pol Espargaro : « Le titre doit être l’objectif »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Menget
8 mois il y a

Champion du monde en 2022…comme il le pensait en 2021 😁😂…sacré Pol…