Espargaro garde des traces de son combat du Mans



Pol Espargaró a fait briller la KTM à l’occasion du Grand Prix de France, en terminant 6e. Une belle performance – sa meilleure sur le sec avec KTM – pour celui qui a tenu la ligne en course, face à des charges répétées de ses adversaires.

Ce fut d’abord chaud avec Danilo Petrucci, un pilote « qui ne soucie de rien lorsqu’il te dépasse, genre ça passe ou ça casse. Il entre dans la courbe, met les gaz et te touche. J’ai eu de la chance de ne pas tomber. La moto porte encore les traces de son aile sur l’arrière. Il a aussi touché ma cuisse. J’en ai récupéré quelques hématomes ».

Face aux explications de Danilo Petrucci, Pol Espargaro reste perplexe. « Danilo et moi ne partageons pas du tout la même opinion sur ce fait de course, qui aurait pu mal se finir. Lors de la course j’ai toujours freiné très tard, et concernant Danilo, il ne voyait pas d’autre possibilité de me doubler qu’en me bousculant. »

Une autre petite polémique concerne l’accrochage entre Francesco Bagnaia et Maverick Viñales : cela est intervenu lorsque Pol Espargaro a fermé la porte à Maverick Viñales, obligeant le pilote Yamaha à freiner si fort qu’il a surpris Francesco Bagnaia et s’est fait percuter par l’Italien. « Je n’ai fait que défendre ma position et je pense aussi que j’étais plus rapide que lui », argue le pilote KTM.

Finalement, tout se termine bien et le clan des Oranges est aux anges après la performance de son pilote. Ainsi que le commente Pit Beirer, dans un entretien post-GP de France à retrouver ci-dessous :

Le Mans, KTM : « Nos efforts ont été récompensés »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de