Espargaro : « J’en ai presque eu les larmes aux yeux aux premiers tours »



Aleix Espargaro avait mis le destin de sa carrière MotoGP entre les mains de l’Aprilia RS-GP 2020. Les performances de la moto pourraient le pousser à prolonger en 2021.

Aleix Espargaro à la retraite fin 2020 ? Le Catalan a laissé filtrer ses doutes à l’été 2019, disant que c’était « difficile à savoir pour le moment. En fait, je ne suis pas certain à 100% que je continuerai à courir. On ne sait jamais. J’ai une très belle famille, je veux passer du temps avec eux ». Il était agacé de la situation chez Aprilia, lui qui se donnait corps et âme dans le projet, pour des résultats qui « n’arrivent pas ».

Un peu moins de dix mois plus tard, il donne quelques détails supplémentaires quant à cette situation. « Je l’ai assez mal vécu, tant cette année fut décevante. Je ne prenais aucun plaisir sur la moto. Ok, c’est un travail comme un autre, mais quand en plus de ça vous risquez votre vie, en chutant et que les résultats ne viennent pas… Puis il y a le fait d’être loin de sa famille. Fin novembre, j’en étais arrivé à un stade où je n’avais quasiment plus envie de reprendre la piste. J’en ai longuement discuté avec ma compagne Laura, pour voir les différentes options qui se présentaient à moi et je me suis dit que cette année serait comme un test. »

Un test, oui, car Aprilia promettait une véritable révolution sur son nouveau prototype. Ce n’était pas gagné d’avance. « Je verrai bien si les choses allaient changer ou pas, comme ils me le promettaient, car à Jerez, la moto était identique à celle de 2019 alors que tout le monde avait la nouvelle ! »

Puis sont arrivés les essais de Sepang, et la découverte de la nouvelle RS-GP. Une surprise, dans le (très) bon sens du terme. « À Sepang, j’en ai presque eu les larmes aux yeux sur les premiers tours. Nous étions incroyablement compétitifs ! »

Pour autant, le Catalan n’est pas encore le stylo à la main, cherchant par-dessus tout à signer pour 2021. Il faudra sans doute attendre quelques Grands Prix afin que la situation soit plus claire. Le contexte – épidémie de coronavirus et championnat paralysé – n’aide pas à débloquer le marché des transferts.

« Il n’y a pas d’urgence à renouveler. Je ne sais pas ce qu’il va se passer la saison à venir. J’espère que nous pourrons rouler rapidement, car je suis vraiment impatient à l’idée de retrouver ces sensations et que ça ne sera pas ma dernière année de moto. »

« Les circonstances font que c’est une année un peu compliquée, surtout pour les équipes,. Je pense qu’il faut attendre de voir les prestations de chacun une fois que la saison commencera, sinon je ne sais pas ce qu’il se passera. Il se peut que certains pilotes se retirent comme Cal, ‘Dovi’ ou Valentino, qu’il y ait plus de guidons de disponibles ou tout le contraire. »

« Je n’ai que 30 ans, je fais du bon boulot et je pense que les autres marques en ont conscience. Cette année, j’ai une moto compétitive, je pourrais démontrer beaucoup de choses et qui sait ce qu’il pourrait arriver en 2021… Malheureusement, au lieu de ça, je n’ai pas d’autres choix que de jouer à la Zwift et avec mes enfants. »

Quand Espargaro devait être… pilote Ducati !

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Entièrement de retour en MotoGP depuis 2015, Aprilia a progressivement recentré ses forces sur la discipline reine du sport moto. Et un grand cap a été franchi entre 2019 et 2020, avec une nouvelle façon de travailler à Noale, plus d’employés affectés au projet et un prototype RS-GP totalement repensé. Les cadres avaient promis une « révolution ». Pour l’heure, le pilote principal de l’Aprilia Racing Team Gresini, Aleix Espargaro, en est très satisfait. […]