Espargaro optimiste pour 2022 : « Honda a fait du bon travail »



Pol Espargaro a terminé le test de Jerez avec des félicitations envers Honda pour avoir « bien travaillé ». Il a retrouvé du grip à l’arrière, peut à nouveau utiliser le frein arrière, et se sent « plus fort » avec la première version de la RC213V 2022.

Plus à l’aise qu’avec le modèle de 2021 : « La nouvelle moto est bonne mais il y a encore beaucoup de travail à faire. Le potentiel est très élevé, nous avons récupéré du grip à l’arrière. Je crois qu’avec cette moto, je peux frôler plus la limite et c’est un grand point. Nous avions une mission à accomplir, et je me suis senti très différent dès les premiers virages. Je ne suis pas encore aussi précis que je le voudrais, je dois encore m’adapter complètement à cette moto, mais je me sens plus fort. Ça aide aussi dans le box, car en ayant des sensations plus claires, mes commentaires sur la moto sont plus clairs et plus vrais. »

L’important de retrouver son frein arrière : « Je n’ai pas encore commencé à piloter comme je sais le faire, en utilisant beaucoup le frein arrière, ce qui est fondamental pour moi. Cette année, je l’ai utilisé chaque fois moins, alors que c’est une caractéristique importante. Je l’ai beaucoup utilisé chez KTM, surtout parce qu’au début du projet, la moto ne tournait pas bien. Je l’utilisais pour tourner plus et ça a fonctionné. Sur la Honda nous n’avuons pas de grand problème pour tourner, mais la manière dont il faut freiner me menait parfois à bloquer l’arrière, et c’était un grand problème. Ça m’a enlevé en confiance, alors qu’avec la nouvelle moto je sens que je peux l’utiliser à nouveau. Je me sens plus sûr en entrée et sortie de virage. »

Des solutions à trouver à l’avant : « Nous devons encore beaucoup jouer avec l’équilibre de cette moto. C’est normal qu’en augmentant le grip des pneus, nous ayons plus chargé l’avant, donc nous avons moins de problèmes de wheeling en sortant (des virages). Tout est connecté. L’an dernier nous avons commencé à travailler pour résoudre tous les problèmes et Honda a fait un bon travail. J’espère que les données récoltées ici seront utilisées pour apporter quelque chose de nouveau en Malaisie, en particulier concernant ce problème avec l’avant. »

Trouver des km/h pour contrer Ducati : « En plus de l’avant, nous avons encore beaucoup de travail sur la puissance. Nous ferons face à Ducati, qui aura beaucoup de motos en grille en 2022. Si nous voulons lutter avec elles, nous devons pouvoir les doubler, donc il nous faut la puissance pour nous battre avec. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
any
6 jours il y a

la honda semble aller vers la bonne direction mais, faut jamais chanté la victoire avant la fin de la guerre