Espargaro : « Plus aucune excuse ! »



La troisième saison d’Aleix Espargaro chez Aprilia sera-t-elle la bonne ? L’Espagnol, « optimiste », veut franchir le cap qu’il essaie de passer depuis 2017.

L’arrivée d’Aleix Espargaro dans l’Aprilia Racing Team Gresini avait levé un vent d’espoir : dès sa première course, au Qatar, il terminait 6e. Puis confirmait quelques semaines plus tard à Jerez (9e). Le potentiel, il a montré qu’il l’avait en se battant souvent dans le wagon du top-10. Mais la régularité n’était pas au rendez-vous : 10 résultats blancs sur 18 en 2018, donc une 15e place finale au championnat.

L’année 2018 a elle été beaucoup plus compliquée : Aprilia a marqué le pas et Espargaro n’a pas, pour diverses raisons, eu la même compétitivité. Cet été, Aleix Espargaro fêtera ses 30 ans. Le temps passe, et le temps presse pour le succès. La saison 2019 doit être celle de la concrétisation.

Des signes positifs ont émergé des essais hivernaux de Sepang, où Espargaro a terminé 7e. « Les premiers tests furent extrêmement positifs, a indiqué l’Espagnol lors de la présentation de sa nouvelle équipe. J’avais un bon feeling avec cette RS-GP, tout en étant assez rapide et nous avons encore une belle marge de progression. »

Conscient des enjeux, Aleix sait également que cette fois, Aprilia y a mis les moyens : Andrea Iannone a été recruté, Bradley Smith sera pilote d’essai et la RS-GP a changé. « C’est un des meilleurs teams de ma carrière, tant sur le plan sportif qu’humain. Je suis optimiste. Nul doute, avec l’arrivée d’Andrea, de Bradley et de Massimo, nous serons bien plus fort. Nous n’aurons plus aucune excuse ! »

À ses côtés, Bradley Smith s’est dit « ravi qu’Aleix ait pu bénéficier de notre travail, en trouvant d’emblée un bon feeling sur la RS-GP. Mon objectif est de continuer de travailler ainsi et d’être le plus proche possible en termes de rythme, des chronos d’Andrea ou d’Aleix. Nous avons un incroyable potentiel, tant sur le plan humain que technique », approuve le Britannique.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Espargaro : « Plus aucune excuse ! » […]

Eric Offenstadt

Aprilia a pourtant avancé son centre de gravité au niveau de toutes les autres marques (depuis que les nouveaux moteurs de Ducati avaient permis de corriger les erreurs de Preziosi…
… A géométries égales, la puissance moteur au dessus de 300kmh est désormais ce qui fait le plus de différences.
Dommage que depuis la mort d’Yvano Beggio, Aprilia se soit refermé comme une huitre sur le développement « step by step » par tâtonnement…