Espargaro prédit aux Marquez une collaboration difficile



Marc et Alex Marquez partagent le box du Repsol Honda Team. Deux frères en MotoGP dans la même équipe, c’est inédit. Mais dans la même catégorie, non : Pol et Aleix Espargaro ont été adversaires en Moto2 (2011) et MotoGP (de 2014 à aujourd’hui). Interrogé par Sky Sport Italia, Pol partage son expérience et décrit une situation qui ne sera pas facile pour les Marquez.

« Ce sera difficile pour les deux, pas seulement pour Alex. Alex est dans sa première année, sur une moto difficile, et en plus de cela il roule également aux côtés de son frère, qu’il connaît très bien. Il y a toujours une rivalité particulière entre frères. Je n’aime pas être en MotoGP avec mon frère, alors imaginez dans la même équipe. Je n’aimerais pas ça du tout. »

« Son coéquipier est le plus fort du championnat du monde, la situation est très difficile pour Alex. C’est aussi difficile pour Marc, qui aimerait certainement voir son frère réussir avec Honda. À mon avis, il sera difficile de les diriger dans l’équipe. Mais avec Alberto Puig, vous avez un bon patron qui sait quoi faire. Vous verrez sûrement de bons résultats. »

« Ils sont très proches en tant que frères, ce qui est bien. Mais ils passent leur temps ensemble à la maison, ils s’entraînent ensemble… Cela complique les choses. Si Alex termine 7e ou 8e c’est un bon résultat, mais si Marc gagne en même temps, alors ce n’est plus un bon résultat. Il leur faudra se battre à chaque course dans les mêmes conditions, sur la même moto. Cela augmente la rivalité. Il faut le faire comme nous, les Espargaro, le faisons : garder la rivalité en piste et continuer à maintenir une relation normale à l’extérieur. Ce n’est pas facile, cela demande des efforts. »

« Il y a des moments où je passe du temps avec mon frère, mais il y a entre nous des émotions qu’on ne peut pas toujours mettre à plat, alors vous vous sentez un peu mal à l’aise. Ça prend du temps, il faut se parler, même si on a la chance d’avoir des enfants, ce qui permet de se réconforter quand ça ne va pas si bien. »

« C’est difficile, les gens n’ont aucune idée de l’ampleur de la rivalité en MotoGP. Et si vous avez un frère dans la même catégorie ou la même équipe, cela devient encore plus difficile. Je ne l’aurais pas voulu. »

2021 : Marc propose de renouveler les pilotes de 2020, Alex pas d’accord

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de