Espargaro « probablement » opéré du syndrome des loges après Le Mans



Aleix Espargaro devrait être le quatrième pilote MotoGP de la saison à se faire opérer du syndrome des loges, ainsi qu’a pu l’apprendre GP-Inside auprès d’Aprilia. Ce sera « probablement immédiatement après la course en France ».

La liste des pilotes opérés du syndrome des loges s’allonge. Après Jack Miller et Iker Lecuona début avril, Fabio Quartararo vient de passer sur le billard pour régler les problèmes à l’avant-bras droit qui ont gâché son Grand Prix d’Espagne. Et le Français ne sera certainement pas le dernier de la saison à passer par là.

Sixième à Jerez, dimanche, Aleix Espargaro s’est lui aussi plaint de douleurs à l’avant-bras droit après l’arrivée. Il disait alors devoir discuter avec le Docteur Angel Chartre pour une éventuelle opération du syndrome des loges. Ce serait sa deuxième intervention chirurgicale du genre après celle de septembre 2009, à l’époque où il disputait ses premières courses en MotoGP.

Le timing ne lui permet pas de se faire opérer maintenant, et Aleix Espargaro ne fera rien avant le Grand Prix de France, prévu du 14 au 16 mai. En revanche, il se fera « probablement opérer immédiatement après la course en France », a pu savoir GP-Inside ce mercredi. Ce qui pourrait signifier une intervention pour le lundi 17 mai.

Le Catalan aurait ainsi un peu de temps pour récupérer avant le Grand Prix d’Italie, course nationale de son constructeur. Il a rendez-vous au circuit du Mugello du 29 au 31 mai. Aprilia sera là-bas dès la semaine prochaine pour deux jours d’essais, à l’occasion desquels roulera un certain Andrea Dovizioso.

Le MotoGP face à ses « limites » ?

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Espargaro « probablement » opéré du syndrome des loges après Le Mans […]

[…] Espargaro « probablement » opéré du syndrome des loges après Le Mans […]