Espargaro sent qu’Aprilia a changé de dimension



« Nous travaillions comme un petit team, maintenant nous sommes une grande équipe », se réjouit Aleix Espargaro, heureux de la révolution en cours chez Aprilia.

Chaque saison MotoGP apporte son lot de surprises. On pense par exemple aux surprenants débuts d’Hafizh Syahrin en 2018, où à l’excellente campagne de Fabio Quartararo en 2019. L’année 2020 sera-t-elle celle de la révélation pour le projet Aprilia MotoGP ?

Après plusieurs saisons (très) difficiles, marquées par un manque de performance pour la RS-GP, des problèmes techniques ou encore des résultats en demi-teinte, une « révolution » avait été promise pour 2020. Le nouveau prototype, complètement nouveau, a immédiatement donné satisfaction à Aleix Espargaro. « Après avoir essayé la nouvelle moto, Aleix Espargaro est arrivé aux stands avec les larmes aux yeux… Pas par désespoir, mais par plaisir d’avoir ce qu’il avait désiré », a expliqué son team-manager, Fausto Gresini.

De fait, cela s’est ressenti en piste : Aleix Espargaro a bouclé le test de Sepang en 1’58.694, alors que son record personnel était de 1’59.022 (328 millièmes de gagnés). Sa simulation de course a aussi beaucoup fait parler, car elle se situe parmi les meilleures du peloton.

« Nous avons prouvé que notre compétitivité était élevée », se réjouit-il, même s’il conserve un peu de prudence : « Nous avons besoin de plus de temps parce que la moto est complètement nouvelle, mais aussi les ingénieurs ot commencé à travailler ces toris ou quatre derniers mois, donc ils ont besoin de plus de temps pour améliorer la moto. »

Mais la « révolution » ne concerne pas seulement la moto. En effet, de profonds changements ont été effectués dans la firme de Noale. Il y a désormais plus de monde à l’ouvrage, et ils travaillent d’une manière différente. Aleix Espargaro rend ainsi hommage à l’implication du nouveau PDG, Massimo Rivola, arrivé il y a un an après avoir servi en Formule 1.

« Il vient d’un autre monde mais il est vraiment intelligent. Ce qu’il fait permet d’améliorer chaque domaine et nous fait travailler comme une grande équipe. Aprilia a toujours été une grande marque mais nous travaillions un peu comme une petite équipe. C’était une erreur. Maintenant chaque domaine du team s’est amélioré et a grandi, donc nous avons beaucoup plus d’ingénieurs. »

Des éléments empruntés à la F1 sont appliqués au projet MotoGP d’Aprilia, et le pilote catalan valorise cela : « C’est vrai, certains ingénieurs viennent de la F1, avec des idées fraîches. Bien sûr que la F1 est complètement différente, mais en termes de technologie je pense qu’ils sont meilleurs que dans le paddock MotoGP. »

Un team plus grand, une meilleure organisation et une moto compétitive : la clé du succès ? « Je pense que deux choses vont ensemble. La nouvelle moto est évidemment bien meilleure et j’attendais cette moto il y a deux ans, mais le team a aussi beaucoup grandi, confirme Aleix Espargaro. Je sens que nous sommes maintenant une top-usine et je n’avais pas ce sentiment avant. Je crois que si nous voulons nous battre devant, ce n’est que le début et nous avons un long chemin devant nous. Mais c’est très prometteur en termes de compétitivité avec la moto, et aussi avec le team et les ingénieurs qui sont arrivés. Tout semble mieux. »

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Gresini : « Espargaro avait les larmes aux yeux après l’essai de la nouvelle Aprilia »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

Great content! Super high-quality! Keep it up! 🙂