Espargaro : Sofuoglu « n’a pas de cerveau, heureusement qu’il est loin du paddock MotoGP »



Aleix Espargaro ne partage pas l’avis de Kenan Sofuoglu, lequel estime que son pilote Deniz Öncü ne devait pas être pénalisé après le Grand Prix des Amériques. Et les mots choisis pour répondre à ceux du manager turc sont pour le moins percutants.

Une dizaine de jours après les faits, l’accident du Grand Prix Moto3 des Amériques n’est pas un dossier bouclé. Tout le monde s’en est sorti sain et sauf, Deniz Öncü a été disqualifié des deux prochaines courses, mais sa sanction fait débat. Certains estiment qu’elle est justifiée, d’autres pas assez sévère, tandis que quelques-uns pensent qu’elle n’a pas lieu d’être. C’est le cas de son manager, Kenan Sofuoglu.

Le sextuple champion du monde Supersport a jugé « injuste » la pénalité infligée à son pilote, estimant que c’est comme cela que ça roule en Moto3, et que Deniz Öncü n’a pas intentionnellement percuté Jeremy Alcoba (pour rappel, il s’est rabattu sur la gauche du circuit d’Austin en pleine ligne droite, touchant l’avant de la moto de Jeremy Alcoba). Donc qu’il n’avait pas à être disqualifié des Grands Prix d’Émilie-Romagne et du Portugal.

L’opinion de Kenan Sofuoglu n’a pas laissé Aleix Espargaro de marbre. Le pilote de l’Aprilia Racing Team Gresini ne s’est d’ailleurs pas gêné pour le signaler, commentant sur Twitter : « Oh mon Dieu… Heureusement que ce mec est ‘loin’ du paddock MotoGP ! »

Ayant provoqué une discussion, Aleix Espargaro s’est ensuite expliqué avec des internautes. Pour lui, que la catégorie Moto3 rassemble une trentaine de concurrents et que les épreuves soient agressives, ne justifie pas de considérer la manoeuvre de Deniz Öncü comme un simple incident de course. « Il a changé de trajectoire au milieu de la ligne droite, du côté droit (où il devait rester car c’était la bonne trajectoire pour le virage suivant) au côté gauche où était l’autre pilote et ne pouvait pas disparaître… »

L’Espagnol approuve donc la sanction de la Direction de course, arguant que cela doit servir de leçon au Turc. Certes, « zéro doute qu’Öncü ne l’a pas fait volontairement, mais ils sont jeunes donc c’est pourquoi ils doivent apprendre. La Dorna a fait le bon choix avec la pénalité pour lui apprendre, mais son manager n’a pas de cerveau donc a fait l’inverse… ».

« ASSEZ ! » : Migno, rescapé d’Austin « encore choqué »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
TAILLEFER
7 jours il y a

Venant d’espargaro ???

Seb
6 jours il y a

Pfffffffff c’est un gamin il est punis stop ça ne sert a rien de lui mettre une pression médiatique