Estoril, SBK (2) : Rea s’offre Bautista !



Comme les deux manches précédentes, la troisième course du WorldSBK d’Estoril s’est décidée dans le dernier tour. Passé dans la célèbre chicane du circuit, Jonathan Rea s’est offert l’un des plus beaux succès de sa carrière en battant Alvaro Bautista. Toprak Razgatlioglu complète le podium et reste sans victoire cette année. 

Rien n’est jamais fini dans que le drapeau à damiers n’est pas franchi, et c’était plus vrai que jamais ce week-end à Estoril. Après qu’Alvaro Bautista se soit imposé en passant dans la dernière ligne droite en première manche, puis que Jonathan Rea gagne le sprint suite à une erreur de Toprak Razgatlioglu dans le dernier tour, tout s’est encore joué dans les derniers instants lors de la troisième et dernière course portugaise, ce dimanche. Mais commençons par le commencement, et un départ donné sous un ciel menaçant.

Deuxième sur la grille, Toprak Razgatlioglu jaillit mieux de la grille que Jonathan Rea et lui chipe les commandes au premier virage. Andrea Locatelli suit au troisième rang tandis qu’Alvaro Bautista est quatrième, soit la même configuration que la veille. Mais cette fois, l’Espagnol ne veut pas perdre le temps et prend la troisième place à l’Italien. En quête d’un premier podium cette saison, Alex Lowes remonte, efface à son tour Andrea Locatelli et se positionne dans le quatuor de tête.

Les chronos sont relativement moins rapides qu’habituellement, en raison de conditions météo plus délicates – quelques traces humides, et des gouttes qui arrivent parfois –, ce qui permet à Alex Lowes de tenir la cadence. Jonathan Rea imprime le rythme malgré quelques attaques de Toprak Razgatlioglu, tandis qu’Alvaro Bautista est en embuscade et observe. Avant de commencer à porter l’estocade en deuxième partie de course.

Vainqueur la veille, le pilote Ducati veut signer un doublé ce week-end et parvient à se porter en tête. Jonathan Rea cède mais se met dans les échappements de la Panigale, tandis que Toprak Razgatlioglu lâche petit à petit prise. Alex Lowes est lui déjà loin et comprend déjà qu’il devra se contenter de la quatrième place.

Solide, Alvaro Bautista garde la tête mais reste sous la menace de Jonathan Rea. Ce-dernier observe, puis tente finalement de passer dans le dernier tour. Son premier essai échoue, l’Espagnol parvenant à recroiser, mais le second est le bon : freinage appuyé dans la chicane de fin du circuit, bonne trajectoire pour empêcher son rival de repasser, et voilà Jonathan Rea à nouveau en tête.

Le sextuple champion du monde tient bon et décroche, pour 194 millièmes, la 117e victoire de sa carrière. Un succès qui lui permet de revenir à 17 points d’Alvaro Bautista, heureux second et toujous leader du championnat. En délicatesse avec son pneu arrière dans les derniers kilomètres, Toprak Razgatlioglu complète le podium mais reste toujours sans victoire en 2022.

Alex Lowes égale son meilleur résultat de la saison au quatrième rang, tandis qu’Andrea Locatelli complète le top-5 après avoir résisté à Iker Lecuona. Septième, Axel Bassani finit meilleur pilote indépendant devant la Ducati officielle de Michael Ruben Rinaldi. Les Espagnols Xavi Vierge et Xavi Forés – entrés en piste en cours de week-end pour remplacer en dernière minute Philipp Oettl – complètent le top-10.

À nouveau premier pilote BMW, Scott Redding ne finit que onzième devant le Français Loriz Baz, qui repart d’Estoril avec un total de 10 points marqués après sa dixième place en première manche. Pas d’unité pour son compatriote Christophe Ponsson, arrivé seizième derrière Luca Bernardi. Lucas Mahias n’était lui pas au départ en raison d’une blessure à la main droite après une chute lors de la course Superpole.

WorldSBK Estoril – 2e manche Superbike :

Championnat SBK actuel : 1. Alvaro Bautista 161 pts, 2. Jonathan Rea 144 (-17), 3. Toprak Razgatlioglu 109 (-52), 4. Andrea Locatelli 84 (-77), 5. Iker Lecuona 76 (-85)…

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
GilNov
1 mois il y a

Et les Supersports on en parle pas,ou faut il payer 25 Euros,et encore j’en doute,c’est du n’importe quoi….