Estoril, SBK (sprint) : Rea gagne sur une erreur sauvée par Razgatlioglu



Jonathan Rea a remporté ce dimanche un sprint (« course Superpole ») plein de rebondissements à Estoril. Parti pour gagner, Toprak Razgatlioglu a cédé sa place de vainqueur sur une erreur, qu’il a réussi à sauver de justesse d’un mouvement exceptionnel. Alvaro Bautista complète le podium et partira donc troisième de la deuxième manche, cet après-midi, la grille étant basée sur les résultats de ce sprint.

Texte : Publication Dorna Sports

Rien n’est joué tant qu’on n’a pas franchi la ligne d’arrivée et ça, Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha with Brixx WorldSBK) l’a parfaitement illustré dans la Course Tissot-Superpole du Round d’Estoril. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) a en effet profité d’une erreur du Turc dans le dernier tour pour s’imposer.

Rea avait pourtant tenté une première manœuvre sur Razgatlioglu au deuxième tour à la sortie du virage n°13 avant que le Champion du Monde ne réplique au septième tour et mette les bouchées doubles. Mais une erreur dans l’ultime boucle (au virage n°9) a permis à Rea de passer. Malgré les attaques du représentant Yamaha, Rea a pu arracher la victoire devant Razgatlioglu. Il est désormais le pilote qui compte la plus longue carrière victorieuse avec 12 ans, 11 mois et 1 jour entre sa première et sa dernière victoire. Razgatlioglu attend encore son premier succès de la saison, mais il a malgré tout enregistré son 60e podium WorldSBK et le 360e Top 3 de Yamaha.

Álvaro Bautista (Aruba.it Racing – Ducati) est parvenu à prolonger sa série de podiums en terminant à la troisième place, après avoir résisté à une offensive d’Iker Lecuona (Team HRC). Lecuona a adopté une stratégie de pneus alternative, utilisant un pneu intermédiaire à l’avant et un pneu slick à l’arrière, et est arrivé en quatrième position pour démarrer la Course 2 depuis la deuxième ligne.

Andrea Locatelli (Pata Yamaha with Brixx WorldSBK), en slicks, a pu se rapprocher de Lecuona dans les derniers tours de la course, mais n’a pas pu le dépasser. Il doit se contenter de la cinquième place. Il sera rejoint sur la deuxième rangée par Alex Lowes (Kawasaki Racing Team WorldSBK).

La bataille pour la troisième ligne a été spectaculaire, avec Scott Redding (BMW Motorrad WorldSBK Team) qui s’est adjugé la septième position. Il sera rejoint par son ancien coéquipier, Michael Ruben Rinaldi (Aruba.it Racing – Ducati) qui a choisi un intermédiaire avant et un slick à l’arrière. Remplaçant de dernière minute, Xavi Forés (Team Goeleven), s’est emparé de la neuvième place.

Au premier virage, Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) a chuté, forçant Luca Bernardi (BARNI Spark Racing Time) à tirer large. Marvin Fritz (Motoxracing Yamaha WorldSBK Team) a chuté au virage n°6 tandis que Xavi Vierge (Team HRC) au virage n°7. Les deux pilotes Bonovo Action BMW sont partis à la faute : Baz dans le virage n°13 au quatrième tour et Laverty dans le virage n°6 au tour suivant. Laverty a été conduit au centre médical.

WorldSBK Estoril – Course superpole :

Championnat SBK actuel : 1. Alvaro Bautista 141 pts, 2. Jonathan Rea 119 (-22), 3. Toprak Razgatlioglu 93 (-48), 4. Andrea Locatelli 73 (-68), 5. Iker Lecuona 66 (-75)…

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Denis N.
1 mois il y a

Belle pige de Xavi Fores, en remplacement de Philipp Ottl