Ezpeleta change d’avis : des GP sans spectateurs envisagés



Disputer des Grands Prix à huit clos pour permettre, face à l’épidémie de coronavirus, la bonne tenue de la saison 2020 : après avoir rejeté l’hypothèse, Carmelo Ezpeleta (Dorna) la considère désormais.

Un Grand Prix sans spectateurs ? L’idée n’est plus tabou chez les organisateurs du championnat du monde de vitesse moto, face à la situation à laquelle ils sont confrontés – nous parlons évidemment de l’épidémie de coronavirus. Il est en effet imaginable que les autorités d’un pays permettent l’organisation d’un Grand Prix, mais à condition que l’événement se déroule à huit clos.

Pourtant, l’hypothèse avait initialement été écartée par le patron de la Dorna, Carmelo Ezpeleta. Ce-dernier déclarait, début mars, que « sans spectateurs, un Grand Prix moto n’a pas de raison d’être, parce que la principale source de revenus de la course, ce sont les spectateurs ».

Sa version a maintenant changé, si l’on en croit ses derniers propos sur le sujet : « Comme je l’ai dit, nous essayons de tout faire pour que cela se déroule aussi normalement que possible. Mais si les conditions des autorités locales sont de rouler sans spectateurs, nous pouvons considérer cela, avec le promoteur local (du Grand Prix). »

Pourquoi ce changement d’opinion ?

Début mars, la situation était différente : les Grands Prix des Amériques et d’Argentine n’avaient pas encore été reportés, l’épidémie de coronavirus n’était pas aussi importante et les mesures prises par les pays concernés n’étaient pas aussi restrictives. Depuis, tout a changé. Des doutes planent maintenant quant à la bonne tenue des Grands Prix d’Espagne, de France et d’Italie, au mois de mai.

Or, pour que le championnat soit validé, la saison doit comprendre l’enregistrement d’au moins 13 Grands Prix.

Face à ce critère, les organisateurs sont ainsi obligés de revoir leurs considérations et préparer d’autres scénarios. Mieux vaut faire un (plusieurs ?) Grand Prix à huit clos afin de pouvoir mener le championnat à son terme, plutôt que de s’y refuser et donc ne pas avoir de saison 2020.

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Poncharal (IRTA) : Les GP d’Espagne, de France et d’Italie en danger

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Ezpeleta change d’avis : des GP sans spectateurs envisagés […]

[…] Ezpeleta change d’avis : des GP sans spectateurs envisagés […]

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store