Fabio Quartararo : « Tôt ou tard, il fallait opérer »



Fabio Quartararo a fait un passage à l’hôpital cette semaine, pour se faire opérer du syndrome des loges (lire ici). Ce n’était pas prévu. Joint par motogp.com, il explique les détails de la situation.

Avant le Grand Prix d’Italie, ce n’était pas la première fois qu’il ressentait des douleurs dans son avant-bras droit, mais cela n’avait rien de conséquent. « J’avais déjà eu quelques petites alertes auparavant, que ça soit au Qatar, à Austin ou au Mans dans les tout derniers tours, mais en soi rien de bien méchant. »

Mais tout a basculé au Mugello. « Fatalité, j’ai rencontré un petit souci avec la pression du pneu avant, ce qui m’a obligé à forcer énormément dès le début. À partir de la mi-course, les douleurs se sont accentuées et c’est d’ailleurs à ce moment précis que j’ai commencé à dégringoler au classement. »

Au lendemain de la course, Fabio Quartararo s’est rendu à Barcelone pour consulter le Docteur Mir. « Son verdict était clair : tôt ou tard, il fallait opérer ! » Le pilote Yamaha a décidé de le faire le plus tôt possible, c’est à dire dès le lendemain, mardi 4 juin.

Sur la moto dans 10 jours

Il aurait pu attendre quelques semaines de plus, car il y a une trêve estivale d’un mois après le Grand Prix d’Allemagne. Mais il ne voulait pas se retrouver en difficulté lors des trois prochaines courses, qui se déroulent avant cette trêve estivale. « Montmeló, Assen, Sachsenring… Nous savons que ce sont des tracés plutôt exigeants sur le plan physique. Nous avons donc jugé que c’était le moment opportun pour effectuer une telle opération. »

Le tricolore espère être remis et en forme pour le prochain Grand Prix de Catalogne, dont les premiers essais libres débutent dans 10 jours. « Il va falloir bien récupérer et au plus vite. L’an passé, j’y ai signé ma première pole en Moto2 et dans la foulée ma première victoire. Ce tracé est un de mes préférés au calendrier, donc oui, c’est une motivation supplémentaire pour revenir encore plus fort ! »

Quartararo opéré du syndrome des loges

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Il y a une semaine, Fabio Quartararo passait entre les mains du Docteur Mir, à Barcelone, pour se faire opérer du syndrome des loges. Une intervention décidée après des douleurs ressenties ces dernières semaines, qui se sont accentuées lors du Grand Prix d’Italie. (cliquez ici pour lire les détails livrés par Fabio lui-même) […]

[…] Il y a 9 jours, Fabio Quartararo passait entre les mains du Docteur Mir, à Barcelone, pour se faire opérer du syndrome des loges. Une intervention décidée après des douleurs ressenties ces dernières semaines, qui se sont accentuées lors du Grand Prix d’Italie. (cliquez ici pour lire les détails livrés par Fabio lui-même) […]

[…] Prix d’Italie (Mugello), Fabio Quartararo s’était fait opérer du syndrome des loges (lire ici). Son temps de récupération n’avait pas été long, car il était de retour en piste […]