« Faire toutes les courses sera impossible »



Le patron de Ducati Corse, Luigi Dall’Igna, ne croit plus en une saison 2020 à 18 ou 19 Grands Prix. 

À l’heure où sont écrites ces lignes, 18 Grands Prix sur les 19 initialement prévus sont encore au calendrier du championnat du monde MotoGP 2020 : si l’épreuve du Qatar (8 mars) a été annulée, celles de Thaïlande (22 mars), des Amériques (5 avril) et d’Argentine (19 avril) ont pu être reportées à plus tard dans l’année.

Mais les reconfigurations du calendrier risquent de ne pas en rester là, car d’autres courses sont  maintenant menacées. Le promoteur du Grand Prix de France (prévu le 17 mai), Claude Michy, est en train de travailler à trouver une date alternative. Problème : si tout le monde doit faire ça, il va arriver un moment où il n’y aura plus de date disponible. C’est pour cela que chez Ducati, Luigi Dall’Igna ne s’attend pas à une saison complète :

« Juste après l’annulation du Qatar, les intentions de la Dorna étaient de disputer le maximum d’événements possibles, mais je pense que ce n’est plus le cas aujourd’hui, dit-il à Gpone. Je pense honnêtement qu’il est impossible de maintenir toutes les courses. Il fallait essayer mais nous n’avions pas compris la gravité du problème. Maintenant, face à la situation actuelle, il va être impossible de continuer dans cette direction. Ce n’est plus une idée réaliste. »

D’aucuns craignent qu’à force, le championnat n’en vienne à être annulé. Mais le boss de Ducati Corse n’y croit pas, et estime que la compétition ne perdra pas en légitimité si une dizaine de manches sont disputées. « Faire 13 courses plutôt que 19 ? Même si le chiffre devait être moins élevé, ce ne serait pas honteux que d’appeler ça ‘championnat du monde’. Raisonnablement, avec environ dix courses ce serait toujours un championnat du monde équilibré. »

Luigi Dall’Igna fait là référence à la condition évoquée par le patron de la Dorna, Carmelo Ezpeleta, de disputer au moins 13 Grands Prix. Il pense que dans les conditions exceptionnelles actuelles, la règle doit être reconsidérée : « Insister sur le nombre de 13 courses est quelque chose qui n’a pas de sens. Face à une situation aussi sérieuse, les règles peuvent être changées pour le bien du fonctionnement. »

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Petrucci voit son futur chez Ducati

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] « Faire toutes les courses sera impossible » […]