Fauché par le vent, Oliveira est « heureux d’être entier »



La tempête de Phillip Island a provoqué la chute de Miguel Oliveira, lors de la quatrième séance d’essais libres. Le Portugais n’a rien de cassé mais n’est pas certain de la suite de son week-end.

Les qualifications du Grand Prix d’Australie ont été reportées à dimanche à cause des conditions de piste, trop dangereuses. Le vent était le principal adversaire des pilotes, et Miguel Oliveira en a fait les frais en FP4. Alors qu’il se portait à la hauteur de Johann Zarco, il a été déporté à pleine vitesse et a violemment chuté.

« Les conditions étaient piégeuses pour tout le monde, commente-t-il. Je ne pouvais pas éviter la chute dans le premier virage, à cause du vent. À mon avis, ce n’était pas assez sécurisé pour rouler, mais malheureusement, avant que quelque chose n’arrive, on ne peut jamais rien dire avec sûreté. Malheureusement, c’est arrivé à moi. »

Le pilote Tech3 souffre de contusions aux mains, mais a évité le pire. « Nous devons juste être contents que je sois entier. Je verrai demain si je suis en mesure de piloter, parce que pour le moment, mes mains sont le plus gros problème. Je ferai un test le matin pour voir ma condition. »

Australie : nouveau programme dimanche, avec qualifications !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Fauché par le vent, Oliveira est « heureux d’être entier » […]

[…] par le vent lors des essais libres à Phillip Island (lire ici), Miguel Oliveira se disait « heureux d’être entier » après une chute aussi violente. […]

[…] Fauché par le vent, Oliveira est « heureux d’être entier » […]