Faux départ pour Di Giannantonio à Sepang



Fabio di Giannantonio a dû renoncer à deux des trois journées du shakedown de Sepang, en raison d’une gastro-entérite. Il espère être à 100 % pour rattraper le temps perdu lors du prochain test, les 5 et 6 février.

Fabio di Giannantonio avait créé la surprise en étant le meilleur rookie du premier test de la pré-saison 2022, à Jerez, en novembre dernier. Deux mois et demi plus tard, l’Italien n’a pas répété la performance au shakedown de Sepang. Il n’en a à vrai dire pas eu l’opportunité : des trois journées de roulage prévues, il n’a pu en effectuer qu’une, elle-même raccourcie.

Victime de maux d’estomac lundi, le pilote Gresini s’était arrêté au bout de 38 tours. La Clinique mobile l’a mis au repos pour le mardi, avec espoir de le retrouver en forme mercredi matin. Mais Fabio di Giannantonio n’est pas encore guéri, et a également dû renoncer à la dernière journée.

« Fabio a une simple gastro-entérite, avec des symptômes apparus à la fin de la première journée des tests. C’est quelque chose d’assez courant lorsque nous voyageons dans le sud-est de l’Asie, mais cela a mené à une forte déshydratation qui ne lui permet pas de rouler en toute sécurité, explique le manager de la Clinique mobile, Michele Zasa. Par mesure de précaution, il s’est reposé pendant deux jours et nous espérons qu’il sera de retour à 100% de sa condition physique pour les deux jours de test à venir. Il récupère déjà, mais il sera important de surveiller la situation dans les prochaines heures. »

Fabio di Giannantonio accuse désormais un retard de kilomètres par rapport aux autres rookies. Chez Gresini Racing, le programme va être modifié pour essayer de rattraper le temps perdu, même si on annonce que ce sera compliqué.

« Le plan de ces trois jours était de comprendre la moto, mais surtout les pneus, introduit l’ingénieur de piste du pilote, Donatello Giovanotti. Après une journée assez positive – malgré le petit nombre de tours – durant laquelle nous n’avons utilisé que les pneus medium, le programme comprenait un test avec l’autre option de pneus, et une mini-simulation de course pour comprendre le comportement de la moto et toutes les stratégies électroniques. Il sera difficile de rattraper le temps perdu au cours des deux prochaines journées d’essais à Sepang. Nous essaierons de rattraper ce temps perdu , d’essayer l’autre option de pneus et de se mettre en situation de course, mais évidemment, nous n’allons pas pouvoir nous concentrer sur l’électronique et les réglages. »

Au repos forcé, le rookie italien espère être rétabli pour monter sur sa Ducati Desmosedici GP21 le samedi 5 février à 10h, à l’ouverture du test de Sepang.  « Je suis évidemment vraiment désolé.  Je me suis préparé au mieux pour démarrer ces trois jours, et toute la pré-saison en général, du bon pied. J’ai malheureusement dû rester au lit à cause d’une chose ‘bête’. Mardi j’étais totalement KO, alors qu’aujourd’hui (mercredi) je vais un peu mieux. Je veux espérer qu’avec quelques jours de repos supplémentaires, je serai prêt à reprendre la piste dès samedi. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] cela a mené à une forte déshydratation qui ne lui permet pas de rouler en toute sécurité », a expliqué le manager de la Clinique mobile, Michele […]

[…] C’est quelque chose d’assez courant quand on voyage dans le sud-est de l’Asie », a commenté le manager de la Clinique mobile, Michele […]

[…] gastro-entérite a arrêté dès le premier jour après 38 tours. Un temps précieux de perdu, et qui sera difficile à rattraper au test officiel de Sepang, ce […]