Forcada : « Lorenzo a perdu confiance »



Ramon Forcada connaît très bien Jorge Lorenzo, pour avoir été son chef-mécano pendant plusieurs années chez Yamaha. Et il n’est pas optimiste quant à la situation actuelle de son ancien pilote. 

De passage dans l’émission espagnole ¡Cambia el mapa! (DAZN), Ramon Forcada explique d’abord que la collaboration du Majorquin avec le HRC peine car « la moto naturelle de Jorge Lorenzo, c’est la Yamaha. Elle a l’air d’ètre faite pour lui. Il a également passé neuf ans sur la M1, et une grande partie du développement de Yamaha reposait sur Jorge, car beaucoup de choses se font en fonction des retours des pilotes ».

Depuis qu’il est arrivé au Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo ne s’en sort pas. Ses résultats ne sont pas à la hauteur des attentes (23 points marqués, une 11e place comme meilleur résultar en course…). Parviendra-t-il à s’adapter à la RC213V ? Il rejoint en tout cas les demandes de Cal Crutchlow : que Honda fasse une moto « qui convienne un peu à tous les pilotes », et pas seulement à Marc Marquez.

Ramon Forcada est d’accord sur le fait que la Honda est taillée pour le numéro 93 : « En raison du style de pilotage de Marc, la Honda est une moto qui est physiquement très fatigante. Or Lorenzo, même s’il s’entraîne beaucoup, ne construit pas de masse musculaire. C’est sa nature, son physique, il n’y a rien que vous puissiez faire. »

Forcada se fait peu d’espoir

« Honda suivra certainement les commentaires de Marc et construira une moto pour lui. Le style de pilotage de Marc est le contraire de celui de Jorge. Et plus Marc gagne, plus Honda fabrique une moto adaptée à Marc et moins à Jorge. »

Les difficultés de Jorge Lorenzo ont empiré avec ses multiples chutes et blessures, la dernière en date – la lésion vertébrale – en particulier. « Jorge est dans une situation où il a perdu confiance », explique son ancien collaborateur. Et il se souvient alors de son gros accident à Barcelone, en 2008 : « Il s’était demandé : ‘Est-ce ce que je fais vaut la peine ?’

À l’époque il avait 22 ans, et maintenant il en a 32. Si vous vous posez la question à 22 ans, il faut 30 secondes pour décider que cela en vaut la peine. Si vous avez 32 ans et que vous êtes blessé, il faut plus de temps pour prendre cette décision. »

Thaïlande : Lorenzo (18e) demande à Honda de résoudre ses problèmes

Classement MotoGP après Buriram (15/19) : 1. Marquez 325, 2. Dovizioso 215 (-110), 3. Rins 167 (-158), 4. Viñales 163 (-162), 5. Petrucci 162 (-163), 6. Rossi 145 (-180), 7. Quartararo 143 (-182), 8. Jack Miller 119 (-206), 9. Crutchlow 102 (-223), 10. Morbidelli 90 (-235)… Classement complet ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

10
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
7 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Jaig Rossi

« Une grande partie du développement de Yamaha reposait sur Jorge » , c’est ce que je répète aux tifosis du Rossi trop stupide, même devant les faits, pour faire le lien entre le départ de Lorenzo et les mauvaises perfs de la Yam. Jorge avait pris le dessus (face à Rossi) sur le pilotage mais aussi sur le développement de la moto. Ce n’est pas transparent pour nous mais il est certain que Yamaha avait très vite (même avant le départ le départ de Rossi) misé sur les conseils de Jorge plus que sur ceux de Rossi, et c’est pas ce… Lire la suite »

Kusti59

Le plus gros souci de Honda c’est que le jour où MM93 sera out sur le moyen terme (ce que je ne lui souhaite bien sûr pas le moins du monde), il leur faudra se contenter au mieux d’un Top5, tant la moto est devenue rebelle et rêtive aux autres pilotes de la marque. Pas sûr que cela les fera rire longtemps…

Jaig Rossi

A part Rossi à sa grande époque, Stoner et maintenant Marquez, ça laisse peu de pilotes en effet. Hayden, Pedrosa, Dovi n’auront jamais réussi (pedrosa aurait peut-être fait mieux sur une autre marque s’il ne s’était obstiné chez Honda).

Chris

A te lire tu regardes le moto gp depuis peu. Tu oublies un peu vite qui à remis yamaha sur pied. En 2004, il rejoint l’écurie Yamaha suivi de toute son équipe technique, fait assez rare. Il remporte la première course de la saison en Afrique du Sud après avoir bataillé avec Max Biaggi jusque dans le dernier tour. Cette victoire s’apparente à une revanche pour lui, après que Honda a refusé qu’il teste la M1 avant la fin de son contrat prenant fin le 31 décembre, l’empêchant ainsi de participer aux premiers tests de l’intersaison9. C’est également la première… Lire la suite »

Jaig Rossi

On ne peut lire tous les commentaires mais c’est exactement ce que je disais il y a peu. Maintenant les faits sont là, il a perdu même sur l’aspect developpement, et depuis un moment maintenant. On avait reproché à Elias de développer sa moto à l’ancienne quand il était retourné en moto GP, ce qui expliquait ses mauvaises perfs; ben Rossi c’est pareil, il l’a senti et c’est surement pour ça qu’il avait viré Burgess et que maintenant remet ça avec un autre chef mécano.

SPEC

Bien vu chris, et à cette époque ,peu de pilote aurai parié sur la YAMAHA, (Barros, 17 courses et autant de gamelles)

Dude

Jorge a fait de la Yamaha une moto gagnante. Il part, ça ne marche plus. Il arrive chez Ducati où ça ne va pas fort, en deux ans la moto devient gagnante. Il part, ça ne marche plus.

Jaig Rossi

C’est pas faux, il y a aussi l’élément Stoner pilote d’essai à prendre en compte. Je n’ai pas la chronologie en tête mais il me semble qu’entre lui et Gigi dall’gnagna ils ont apporté quelque chose de non négligeable. Il a quitté il y a peu Ducati lui aussi.

Chris

Pas du tout d’accord. Jorge est arrivé chez ducati au moment ou la moto était ce qu’il avait fait de mieux. Et on ne peut pas dire non plus qu’il a fait des miracles avec… Voir ses résultats plus que mitigés.

[…] Forcada : « Lorenzo a perdu confiance » […]