Forcada : Morbidelli « éclipsé par Quartararo »



Chef-mécanicien de Franco Morbidelli, Ramón Forcada estime que les performances de Fabio Quartararo en 2019 ont fait beaucoup d’ombre à son coéquipier, Franco Morbidelli.

Champion du monde Moto2 en 2017, Franco Morbidelli a connu une première année de MotoGP difficile en 2018, au guidon d’une Honda RC213V (équipe EG 0,0 Marc VDS) où il ne pouvait exprimer tout son potentiel. Passé chez Petronas Yamaha en 2019, il s’est alors montré bien plus habile : 10e place du championnat (15e en 2018), 115 points marqués (50 en 2018), 4 résultats dans le top-5 (aucun en 2018) et 4 qualifications en première ligne (aucune en 2018).

Son ingénieur, Ramon Forcada, est cependant convaincu que l’Italien aurait pu mieux faire. Et parmi les facteurs qui ont contribué à lui faire de l’ombre, il cite l’effet Fabio Quartararo. En effet, le Français, pourtant rookie, a surclassé son coéquipier. Les chiffres suffisent à le démontrer : 5e place du championnat, 192 points marqués, 7 podiums, 6 poles, 13 qualifications en première ligne, et l’impression donnée qu’il sera l’un des cadors du MotoGP des prochaines années.

Confronté à cela, « Franco n’a pas externalisé la pression mais il l’a clairement ressentie, affirme Ramon Forcada dans un podcast MotoGP.com. C’était inattendu. Si l’on va dans une équipe et que l’on a pour coéquipier un pilote dont on sait qu’il peut devenir champion du monde, alors on arrive en étant préparé. Mais quand cela se produit sans que ce soit prévu, le coup est évidemment plus dur ».

« Les performances de Morbidelli n’ont pas été mauvaises », insiste l’ingénieur qui, avant de travailler avec l’Italien, a notamment oeuvré aux côtés de Jorge Lorenzo et Maverick Viñales. Seulement, « ses résultats ont été éclipsés par ceux de Fabio Quartararo ». « C’est un pilote plus rapide que ne le montrent les résultats obtenus. Il travaille comme un fou. Ce qu’il faut, c’est qu’il doit croire qu’il est beaucoup plus rapide, croire qu’il peut obtenir les résultats qu’il mérite. »

Une opinion visiblement partagée par les cadres du Petronas Yamaha Sepang Racing Team, puisque l’équipe malaisienne s’est fixée comme « priorité » la prolongation du contrat de Franco Morbidelli en 2021. Il aura donc tout le loisir de montrer son potentiel dans les prochains mois.

2021 : Petronas veut prolonger Morbidelli

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store