Futur : Dovi dit non au SBK, pas à la course automobile



Sous contrat en MotoGP jusqu’à la fin de la saison 2020, Andrea Dovizioso ne sait pas de quoi son avenir sera fait. Mais il est déjà en mesure de certifier une chose : il n’est pas intéressé par un passage en Superbike.

Âgé de 34 ans, Andrea Dovizioso est le deuxième plus vieux pilote de la grille de départ après Valentino Rossi. La relève arrive, mais le pilote Ducati ne partira pas sans avoir jeté toutes ses forces dans la bataille. « C’est une année très particulière parce que le niveau est toujours plus élevé, avec des motos encore plus compétitives et des jeunes pilotes toujours plus talentueux. Cela commence à devenir dur pour nous, les vieux, mais nous avons encore notre mot à dire », a-t-il récemment rappelé à Sky Sports.

Autour de lui, l’Italien a déjà vu plusieurs de ses compagnons de route raccrocher les gants de pilote titulaire. C’est arrivé à Dani Pedrosa fin 2018 (33 ans), puis Jorge Lorenzo fin 2019 (32 ans). Et si c’était son tour, fin 2020 ? Andrea Dovizioso n’a pas peur de le reconnaître : il n’a actuellement pas réponse à la question. « Je n’ai pas de plan bien défini pour le futur. Cela dépendra de beaucoup de facteurs. »

Ces facteurs, il en a expliqué les contours dans le documentaire Undaunted, qui lui est consacré : être assez compétitif pour jouer le titre, et avoir « un projet gagnant » derrière lui. « Dans le cas contraire ce ne sera pas un problème pour moi de ne pas continuer, je sais ce que je veux et je travaille pour ça. Je suis relax, je sais sur quoi je travaille, je connais mes forces et mes faiblesses et ma situation est assez claire. »

Le pilote Ducati vient cependant d’apporter quelques précisions à Sky Sports. Et notamment celle-ci : il n’ira pas en Superbike. « Le SBK n’est pas à mon agenda. En ayant grandi dans le championnat du monde MotoGP, je suis habitué à ces prototypes, justifie-t-il. Le Superbike est un championnat excellent, mais différent. »

Andrea Dovizioso a « divers projets en tête », mais est « plus orienté vers le motocross ». Et s’il devait changer de discipline, il se verrait bien en automobile. « Je voudrais essayer de passer sur 4-roues. Il y a des voitures qui donnent une dose d’adrénaline proche de la moto, comme en rallye et en rallycross. L’an dernier j’ai roulé en DTM à Misano. C’était difficile mais j’ai pris du plaisir. »

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Andrea Dovizioso : « Nous, les vieux, avons encore notre mot à dire »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de