GP de France : Interdiction des événements de plus de 5 000 personnes prolongée, dérogations possibles



L’interdiction des événements regroupant plus de 5 000 personnes a été prolongée jusqu’au 30 octobre 2020 par le gouvernement français. Une période au cours de laquelle doit se dérouler le Grand Prix de France, prévu le week-end du 11 octobre.

Le Grand Prix moto de France sera-t-il autorisé à recevoir du public, comme l’espèrent les organisateurs ? Si oui, combien ? La réponse dépendra avant-tout de la décision des autorités gouvernementales françaises. Or, celles-ci viennent d’annoncer la prolongation de l’interdiction des événements de plus de 5 000 personnes jusqu’au 30 octobre. Une mesure prise en raison de la dégradation de la situation épidémique en France, et des risques de rebond qu’impliqueraient des rassemblements trop importants.

Le championnat du monde MotoGP a rendez-vous au Mans du 9 au 11 octobre. L’épreuve française tombe donc sous le coup de l’interdiction, ce qui signifie qu’il ne pourra pas y avoir plus de 5 000 personnes à la fois dans l’enceinte du circuit, donc un total de 15 000 spectateurs sur les trois jours. Cela reste conditionné par l’autorisation de l’État français, mais si celui-ci permet la tenue de rencontres sportives (notamment des matchs de football) avec 5 000 personnes dans les tribunes, il n’y a a priori pas de raison d’obliger le Grand Prix de France à se tenir à huis clos.

Le premier ministre français, Jean Castex, a cependant précisé qu’il sera possible de passer outre l’interdiction des événements regroupant plus de 5 000 personnes, sous certaines conditions. Les préfets auront « la possibilité d’y déroger avec la vérification du strict respect des consignes sanitaires ». On peut imaginer la possibilité que le Grand Prix de France obtienne une dérogation – selon certaines modalités d’organisation –, car il s’agit d’un espace ouvert où le public peut être réparti aux quatre coins du circuit, long de plusieurs kilomètres.

Les stades rouvrent, bon signal pour le GP de France ?

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] parce que les responsables de la région le souhaitent et l’autorisent, et peut-être aussi en France et au Portugal, car ils y réfléchissent. Mais ce public sera éloigné de la bulle du MotoGP. » […]