GP des Amériques & coronavirus : la situation



L’épidémie de coronavirus n’a pour l’instant pas entraîné l’annulation du Grand Prix moto des Amériques, prévu le 5 avril. Mais la situation sera conditionnée par l’évolution de la maladie.

Le championnat du monde MotoGP 2020 s’ouvrira-t-il à Austin, avec le Grand Prix des Amériques, le week-end du 5 avril ? C’est pour l’instant ce qui est prévu, après l’annulation de la manche MotoGP du Qatar (8 mars) et le report de toutes les courses de Thaïlande (22 mars).

Une question demeure cependant : si le Qatar et la Thaïlande ont dû annuler la venue du paddock moto, les États-Unis vont-ils être amenés à faire de même ?

À l’heure où sont écrites ces lignes, le Grand Prix des Amériques est toujours au programme parce que les mesures restrictives mises en place par le pays ne concernent pas les voyageurs venus d’Italie, dont le bilan de l’épidémie de coronavirus s’élève à 2 036 cas détectés et 52 morts. Il faut toutefois rester vigilant, car la situation sera conditionnée par l’évolution de la diffusion de la maladie.

Les États-Unis viennent de passer le cap des 100 cas détectés (exactement 105) pour 6 morts. Le Département d’État des États-Unis (sorte de ministère des Affaires étrangères) a élevé son niveau d’alerte concernant les vols en direction d’Italie. 

Les Américains sont invités à « reconsidérer les voyages en Italie en raison de la récente flambée du COVID-19 », ce qui correspond au niveau 3. Il leur est recommandé « d’éviter tous les déplacements vers l’Italie qui ne seraient pas essentiels ».

Le niveau 4, « ne pas voyager », a même été décrété pour les voyages vers les régions de Lombardie et de Vénétie, deux des principaux foyers en Europe, « à cause du niveau de transmission du virus et de l’imposition de procédures de quarantaine ».

En conséquence, des compagnies aériennes américaines sont elles aussi en train de s’adapter à la situation et de mettre en pause leurs liaisons vers des destinations italiennes. Delta Air Lines ne voyagera plus vers Milan jusqu’au 24 avril. Même chose pour American Airlines, dont les vols vers Milan sont suspendus jusqu’au mois de mai.

Affaire à suivre avec attention, donc. Pendant ce temps, les organisateurs du Grand Prix d’Argentine ont réaffirmé la bonne tenue de l’événement, le week-end du 19 avril.

Coronavirus : « Le GP d’Argentine aura bien lieu »

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store