GP France, courses : L’essentiel à retenir !



Le Grand Prix moto de France 2019 est terminé. Que retenir des courses MotoGP, Moto2 et Moto3 ? GP-Inside vous fait la synthèse, avant de revenir en détail sur les performances de chacun dans les prochains jours.

MotoGP

Résultats du Grand Prix ici, classement du championnat .

– Après la pole, la victoire pour Marc Marquez (1er). Dérangé par les pilotes Ducati en début de course, il a finalement su augmenter le rythme et prendre le large. Au championnat, son avance sur Andrea Dovizioso se porte désormais à 8 points.

Andrea Dovizioso (2e) retrouve le podium après deux places de 4e. Son coéquipier Danilo Petrucci (3e) obtient lui son premier podium de l’année. Un bon doublé pour le Ducati Team, venu à bout de la GP19 Pramac de Jack Miller (4e).

Valentino Rossi (5e) s’est battu pour le podium, mais il lui manquait un petit quelque chose pour rivaliser avec les Ducatistes. L’Italien termine 1er pilote Yamaha.

– Quelle course de Pol Espargaro (6e) ! En conditions normales, il n’avait jamais fait aussi bien depuis son arrivée chez KTM. Un cap a été franchi, et Pol est désormais un membre du top-10.

Fabio Quartararo (8e) était l’homme le plus rapide en piste. C’est lui qui fait le meilleur tour en course. Englué dans le peloton, il a mis du temps à trouver son rythme, puis a remonté les pilotes un à un, avant de finir dans la roue de son coéquipier Franco Morbidelli (7e). Il est le meilleur rookie du jour.

– Contre-performance pour Alex Rins (10e), qui obtient son plus mauvais résultat depuis Brno 2018. Le pilote Suzuki n’y était pas.

Johann Zarco (13e) manque son objectif de top-10. Arrivé 33 secondes après Marc Marquez, c’est toujours compliqué pour lui au guidon de la KTM.

Hafizh Syahrin (14e) score enfin ses premiers points sur la KTM, même s’il le doit aux nombreux abandons du jour (5). Il termine cependant à un peu plus de 2 secondes de Johann Zarco.

– Malheureux Maverick Viñales (abandon), accroché par Francesco Bagnaia alors qu’il luttait pour le top-10. Bel esprit du pilote Yamaha qui, comme en Argentine il y a quelques semaines, ne s’est pas énervé contre l’homme qui l’a mis par terre. Il plonge au classement général : 10e à 65 points de Marc Marquez.

Moto2

Résultats du Grand Prix ici, classement du championnat .

Alex Marquez (1er) signe son retour à la victoire, lui qui n’avait plus gagné depuis Motegi 2017. Le pilote Marc VDS a passé la majorité de l’épreuve en tête, résistant à la pression mise par Jorge Navarro (2e) et Augusto Fernandez (3e).

– Les deux Espagnols qui se sont bien battus, dans un duel finalement remporté par Jorge Navarro (2e). Le pilote Speed Up enchaîne avec un 3e podium consécutif et, comme il l’a dit, ne s’est « jamais senti aussi fort ».

Brad Binder (4e) obtient son meilleur résultat de la saison et commence à voir le bout du tunnel. Les nouveautés apportées par KTM lui ont fait gagné de précieux dixièmes.

Tom Lüthi (6e) a été décevant. Quatre fois vainqueur au Mans, il était parti en tête et pouvait prendre les commandes du championnat avec la chute de Lorenzo Baldassarri (abandon). Le Suisse revient toutefois à 7 points de l’Italien.

Enea Bastianini (7e) reste fidèle au poste de meilleur rookie. Ses compatriotes Nicolo Bulega (10e) et Fabio di Giannantonio (12e), aussi rookies, rentrent également dans les points.

– Blessé au pied, Marcel Schrötter (8e) a donné tout ce qu’il avait, alors qu’il a du mal à marcher. Coup de chapeau au pilote allemand pour un week-end plein de courage.

– Catastrophe pour Lorenzo Baldassarri (abandon), tombé en début de course. Il garde la tête du championnat mais a été évacué sur civière, touché par la moto de son compatriote Mattia Pasini (abandon) qui n’a pu l’éviter.

– Désillusion chez Simone Corsi (abandon), qui a perdu l’avant alors qu’il était 2e et revenait fort sur Alex Marquez. L’Italien rêvait du podium, son dernier datant du Grand Prix de France 2016.

Sam Lowes (abandon) est encore tombé, son troisième abandon de l’année. L’ex-pilote MotoGP était parti de loin (26e) et voulait remonter.

Dominique Aegerter (abandon) tenait de nouveaux points dans son aventure avec la MV Agusta, mais le Suisse est tombé en panne d’essence dans le dernier tour.

Moto3

Classement du Grand Prix ici, classement du championnat .

John McPhee (1er) remporte une victoire méritée. Parti depuis la pole, l’Écossais s’est battu devant du début à la fin. Il a su triompher de Lorenzo Dalla Porta dans le dernier tour. C’est la 2e victoire de sa carrière après Brno 2016.

Lorenzo Dalla Porta (2e) retrouve les joies du podium après 3 courses compliquées. L’Italien finit bien un week-end qui partait mal. Le voilà désormais 2e au championnat, à 14 points du leader.

– Le leader, justement, Aron Canet (3e), poursuit sa marche en avant avec un troisième podium en cinq Grands Prix. Comme toujours, le protégé de Max Biaggi a usé de sa stratégie : faire les premiers tours un peu en retrait, monter en puissance et finir fort.

– À nouveau la place de meilleur rookie pour Celestino Vietti (7e). Le poulain de Valentino Rossi ne termine qu’à 1,4 seconde du vainqueur. Au championnat des débutants, il domine largement avec 20 points d’avance sur le second, Raul Fernandez.

Jaume Masia (12e) perd gros, car il a franchi l’arrivée 8e mais est pénalisé pour avoir coupé un virage (il a pourtant laissé passer ses adversaires pour compenser, mais la direction de course ne veut rien savoir), Dommage, car il avait fait une belle remontée – il était parti 23e.

– La grosse déception : Tatsuki Suzuki (abandon). Le Japonais dominait la course malgré les offensives de ses adversaires, mais il a glissé à 5 tours de l’arrivée. Et entraîné dans sa chute le malheureux Tony Arbolino (abandon).

– Catastrophe pour Romano Fenati (abandon), victime d’un souci mécanique alors qu’il était 17e. C’est son quatrième résultat blanc consécutif.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

6
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Yves Mathieu

Ne serait il pas intéressant de faire un switch entre Vinalez et Zarco pour voir l’effet produit dans les résultats ?

Nyto N

Un switch Viñalez Quartararo serait la meilleure chose à faire pour yam.
Rossi vend des bécanes et de toutes façons il est pratiquement toujours premier yam donc pourquoi le laisser partir ?! Et Quartararo apporterait ce que Viñalez était supposé apporter, victoires et avenir.

Spec

Tout à fait…. 🙂

[…] GP France, courses : L’essentiel à retenir ! […]

[…] GP France, courses : L’essentiel à retenir ! […]

Eloh